Cap budgétaire : Horner, directeur de Red Bull, juge la sanction très sévère

Christian Horner s'est exprimé publiquement aux médias après l'annonce de la sanction infligée par la FIA concernant le dépassement du budget 2021 au delà de ce qu'autorisé le règlement. Horner juge cette pénalité très sévère, mais veut tourner la page.
Logo Mi mini
Rédigé pPar
Horner durant la conférence donnée pour les médias
© Red Bull content pool / Horner durant la conférence donnée pour les médias
Les faits ont été avéré : Red Bull a dépassé le budget de la saison 2021 de Formule 1 de plus de 2,1 millions d'euros (1,8 millions de Livres Sterling). La FIA a infligé une amende record de 7 millions d'euros à Red Bull pour se dépassement mais surtout une sanction sportive s'ajoute à la sanction financière.

La sanction sportive se reportera sur les années futures et non pas sur les années passées où Red Bull a remporté deux titres pilotes et un titre constructeur. La sanction choisie par la FIA et acceptée par Red Bull, est une réduction du temps de soufflerie et d'analyse par ordinateur (Mécanique des fluides) de 10% jusqu'à fin 2023. Cela correspond à 63% du quota alloué. Red Bull en tant que champion en titre 2022 avait le droit à 70% du temps de soufflerie. Chaque équipe a une augmentation du temps de soufflerie de 5% en fonction de sa position au classement.

Des sanctions sévères juge Horner



Christian Horner juge cette sanction sportive très sévère : « Nous avons été sanctionné par une pénalité très importante financièrement et sportivement. 7 millions de dollars c'est énorme mais le plus dur, c'est la pénalité sportive de réduire de 10% nos activités de souffleries et analyses de CFD. Cela correspond a entre 0,25 et 5 dixièmes au tour de perdu par rapport aux concurrents. » a commenté le directeur de Red Bull concernant l'impact de cette pénalité.

« Nous allons avoir un handicap de 15% par rapport au 2ème du championnat et 20% par rapport aux 3ème du championnat. C'est énorme comme je viens de le dire. Cela aura un impact sur notre capacité à nous défendre sur la piste. »

Red Bull aurait pu faire appel mais souhaite tourner la page



Néanmoins, Horner souhaite vite tourner la page et se concentrer sur le plan sportif désormais, expliquant que la réglementation étant nouvelle, il y a eu des couacs pour cette première année : « Nous acceptons le fait que cette règlementation est encore trop jeune et que la direction de la FIA en a hérité de la précédente administration. Si nous avions décidé de faire appel, nous en aurions eu pour des mois et nous voulons tourner la page. C'est dans l'intérêt de tous, de fermer ce livre et d'accepter ces pénalités, en serrant les dents et à contrecœur. Maintenant il est temps d'aller de l'avant. »
Votre avis

Connectez-vous pour écrire un commentaire

Haut