Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

Un dimanche cauchemardesque pour Mercedes à Melbourne

F1. Avec un double abandon pour ses pilotes Lewis Hamilton et George Russell, la marque à l'Etoile a vécu l'enfer en Australie et ne semble pas en mesure de remonter dans la hiérarchie à court terme.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Lewis Hamilton en piste sur le circuit de l'Albert Park
© Motors Inside / Lewis Hamilton en piste sur le circuit de l'Albert Park

Qu'il est loin le temps où les flèches d'argent écrasaient la concurrence. Qu'il est loin le temps où Mercedes était une machine infernale rodée à la perfection et dont aucun grain de sable ne pouvait venir enrayer les rouages. Depuis 2022 et l'introduction de la règlementation des monoplaces à effet de sol, l'équipe basée à Brackley est plongée dans un marasme dont elle a tout le mal du monde à en sortir.

Les W13 et W14 des deux saisons précédentes ne pouvaient pas lutter pour des victoires à la régulière mais avaient tout de même permis à Lewis Hamilton et George Russell de grimper sur plusieurs podiums, et même au plus jeune des deux anglais d'atteindre une fois la plus haute marche. La donne a changé en 2024. Les ingénieurs de l'équipe dirigée par Toto Wolff ne parviennent pas à trouver les bons réglages pour la W15 et les deux monoplaces luttent plus souvent pour les dernières places du Top 10 avec Aston Martin, que pour les podiums avec Ferrari et McLaren.

A Melbourne, Hamilton n'est pas parvenu à se qualifier en Q3 tandis que George Russell ne pouvait espérer mieux que la septième position sur la grille derrière les deux Red Bull, les deux Ferrari et les deux McLaren. La course ne s'est guère mieux déroulée pour le septuple du monde qui a vu, ou plutôt entendu son moteur rendre l'âme dès le 17e tour. Une triste fin de journée pour celui qui ne compte que huit points au championnat après trois courses.

Toujours à la lutte dans les points, Russell a de son côté effectué une course solide mais a semblé plafonner pour se battre pour un Top 5. Dans les échappements de Fernando Alonso dans les derniers tours pour terminer 6e, la Mercedes numéro 63 a été victime d'un freinage trop précoce de la part de l'Aston Martin de l'Espagnol, l'envoyant dans le mur puis gisant en milieu de piste.

C'est ainsi que s'est terminé le week-end noir des flèches d'argent en Australie. Deux Mercedes hors des points, ce n'était pas arrivé depuis le Grand Prix d'Azerbaïdjan en 2021. Il faut remonter encore plus loin pour trouver trace d'un double abandon des voitures grises. C'était en Autriche en 2018, du temps de la domination sans partage de la firme de Stuttgart sur la Formule 1.

« Cette course aura été difficile pour nous » déclarait George Russell après son accident. « On manquait de vitesse. Il va nous falloir travailler si on veut rattraper ceux qui sont devant nous. »

Son coéquipier n'était guère plus enthousiaste : « C'est le pire début de saison de ma carrière. C'est pire que 2022 et 2023 et même pire que 2009 » analysait Hamilton, dont les rêves de huitième titre avec Mercedes s'amenuisent course après course.

Avec 26 points, Mercedes est actuellement 4e au championnat constructeurs, avec une seule unité d'avance sur Aston Martin et déjà loin du duo de tête composé de Red Bull et Ferrari.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Pilotes concernés

Grand Prix d'Australie

Plus d'actualités

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut