Grand Prix des Pays-Bas Clément Novalak fait retentir la Marseillaise à Zandvoort

F2. Clément Novalak a remporté sa première course en Formule 2. Le pilote français partait de la 13ème place. Théo Pourchaire et Frederik Vesti ont tous les deux abandonné, les positions au classement ne changent donc pas.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Clément Novalak en conférence de presse à Zandvoort
© Motors Inside / Clément Novalak en conférence de presse à Zandvoort

Sous la pluie et des conditions difficiles, la course de F2 a tenu toutes ses promesses. Théo Pourchaire a provoqué une voiture de sécurité en sortant de la piste, pneus froids, laissant Clément Novalak bénéficier de la voiture de sécurité et récupérer la tête de la course de manière inattendue. Maloney et Crawford complètent le podium.

Motors Inside sans pub ?

Robert Vershoor et Denis Hauger terminent 4è et 5è. Isack Hadjar, qui a remporté la course sprint hier bien qu'aucun point n'ont été attribués, termine 6ème et marque une nouvelle fois des points. Il devance Fittipaldi, Cordeel et son compatriote Victor Martins. Le pilote ART GP a écopé d'une pénalité de 10 secondes en piste pour avoir tenté un dépassement jugé trop agressif. Le français termine donc finalement 9ème seulement. Correa complète le top 10.

Pouvant reprendre la tête du classement au championnat, Frédérik Vesti a été malchanceux. Son équipe resserrant mal ses pneus en sorti des stands. Le pilote a du abandonner en piste, ses deux pneus arrières s'étant détachés de sa monoplace.

Clément Novalak a connu des saisons difficiles ces dernières années et restait collé aux places du bas de tableau avec Trident. Le pilote de 22 ans seulement qui n'est pas sûr de continuer en F2 en 2024 a donc vécu un des moments clés de sa saison 2023 en remportant le Grand Prix des Pays-Bas. « J'ai eu un peu de la chance avec la voiture de sécurité. Mais ensuite on a pris la tête et j'ai réussi à la garder en maintenant un bon rythme. J'ai pu conserver l'écart avec les voitures dernières moi et c'est vraiment génial de remporter une course après tout ce temps. » a expliqué Clément Novalak après être sorti de sa Trident.

« Une fois que j'étais devant c'était un peu plus facile. Ces conditions semblaient pouvoir donner des opportunités. Ces dernières années j'ai pas réussi à saisir toutes les opportunités et aujourd'hui c'est une belle récompense. Je suis très heureux de faire ce résultat. »

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Grand Prix des Pays-Bas

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut