Renault et McLaren, la fin d'une collaboration motoriste - constructeur

Renault et McLaren, la fin d'une collaboration motoriste - constructeur

Si McLaren termine cette saison 2020 avec une très belle troisième place au championnat Constructeurs, l'écurie tourne aussi une page coté moteur et met un terme à sa collaboration avec Renault.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© McLaren - L'écurie termine 3ème, devant Racing Point et Renault
© McLaren - L'écurie termine 3ème, devant Racing Point et Renault
Le suspense concernant la lutte pour la troisème place au championnat Constructeurs aura tenu toutes ses promesses. Trois écuries se tenaient dans un mouchoir de poche et au final, c'est l'écurie britannique de Woking qui coiffe au poteau Racing Point et Renault F1 Team.



Le 28 septembre 2019, McLaren annonçait le retour de Mercedes comme motoriste attitré des monoplaces orange, et cela, à partir de la saison 2021. Cette nouvelle collaboration, entre McLaren et Mercedes, fait renaître les souvenirs d'une glorieuse histoire commune. En effet, entre 1995 et 2014, cette association mena l'écurie McLaren à 76 poles, 78 victoires et un titre constructeur en 1998, le tout auréolé de trois titres de champions pilotes (Häkkinen 2 - Hamilton 1).

«Mercedes est la référence...»


Le retour du bloc moteur Mercedes dans les entrailles de la monoplace orange a pour but de ramener l'écurie sur le devant de la scène, et même aux victoires en Grand Prix.

«Cet accord est un pas important dans notre plan à long terme pour retrouver le succès en Formule 1. Mercedes est la référence, à la fois en tant qu'équipe qu'en tant qu'unité de puissance et il est donc naturel que nous cherchions à établir une relation avec eux pour la phase suivante de notre histoire. Cette annonce reflète la confiance de nos actionnaires et constitue un message important pour nos investisseurs, nos employés, nos partenaires et nos fans que nous sommes déterminés à remettre McLaren sur le devant de la scène » a déclaré Zak Brown, directeur exécutif de l'équipe.

Il faut également rappeler l'arrivée de Daniel Ricciardo l'année prochaine, il remplacera Carlos Sainz Junior parti chez Ferrari. L'Australien est une force sûre du plateau F1, son expérience sera bénéfique à l'équipe mais aussi à son futur coéquipier Lando Norris (21 ans).

De son coté, la marque française, termine la saison avec une honorable troisième place au classement des motoristes (seulement 4 monoplaces motorisées Renault) juste derrière Mercedes et Honda. L'année prochaine, le moteur de la marque au losange ne sera présent, pour le moment, que dans les deux Alpine de Fernando Alonso et Esteban Ocon.
Partager cet article
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon