Essais hivernaux - Bilan : Red Bull plus en confiance que Mercedes

Trois petits jours de roulage et déjà l’heure du bilan des essais de présaison ! Red Bull a fait forte impression alors que Mercedes a encore du travail.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Verstappen a plus de certitudes par rapport à Hamilton
© Red Bull Racing / Verstappen a plus de certitudes par rapport à Hamilton
3 jours d’essais de pré-saison et puis c’est tout ! L’année 2021 est déjà exceptionnelle pour sa préparation express, disputée à Bahreïn, sur le circuit de Sakhir. Une session d’essais en 24 heures chrono (3 x 8 heures), avec son lot de performances, d’interrogations, de sorties de piste et de sable, en témoigne cette tempête le premier jour, histoire de lancer la saison en beauté.

Instabilité pour Mercedes



Attention, ne vous affolez pas ! Nous n'écrivons pas que Mercedes sera battue lors de la course d’ouverture. Mais c’est inhabituel : l’équipe lutte avec l’équilibre de sa monoplace.

Principal problème de la W12, le survirage ! La nouvelle voiture de Brackley semble capricieuse à l'accélération en sortie de virage. Exemple avec Lewis Hamilton : le septuple champion est parti samedi matin en tête à queue dans le 14e virage, provoquant un drapeau rouge. « Le grip n’a pas l’air génial avec le nouveau règlement » a souligné le pilote #44 après coup. Un nouveau règlement qui fait perdre de l’appui, comme nous vous l’avions expliqué dans cet article.

Côté fiabilité, les hommes de Toto Wolff ont perdu un peu plus de 5 heures de roulage. Défaut dès le vendredi matin, à cause d’un problème de boîte de vitesses pour Valtteri Bottas. Le Finlandais s'est ensuite rassuré en décrochant le meilleur temps général le samedi (1:30.289), en simulations qualifs.

Mais le dimanche, Hamilton a été battu par Verstappen ! Alors oui, impossible de savoir bien sûr l’essence embarquée et la cartographie moteur. Les hommes de Brackley n’ont quand même pas l’air en avance sur la concurrence. A souligner aussi : l’équipe Mercedes est celle qui a parcouru le moins de tours lors des trois jours d’essais. Elle avait dominé ce classement chaque hiver depuis le début de l'ère hybride en 2014 ! Inquiétant ? Pour Andrew Shovlin, directeur de la performance chez Mercedes, l'équipe n'est « pas aussi rapide que Red Bull » !

Red Bull en forme



Pendant ce temps, le challenger a brillé ! La Red Bull RB16B était la voiture la plus performante à Sakhir, en vitesse pure. Max Verstappen a allumé en violet les chronos, le vendredi et le dimanche. Le Néerlandais est le pilote le plus rapide cet hiver avec son temps de 1:28.960, décroché avec des pneumatiques tendres (C4).

PiloteEquipeTempsEcartTours
1VerstappenRed Bull Racing1:28.960 (C4)Jour 3 (dimanche)
2TsunodaScuderia AlphaTauri Honda1:29.053 (C5)+0.093Jour 3 (dimanche)
3Sainz Jr.Scuderia Ferrari1:29.611 (C4)+0.651Jour 3 (dimanche)
4RaikkonenAlfa Romeo Racing ORLEN1:29.766 (C5)+0.806Jour 3 (dimanche)
5HamiltonMercedes-AMG Petronas Motorsport1:30.025 (C5)+1.065Jour 3 (dimanche)
6RussellWilliams Racing1:30.117 (C5)+1.157Jour 3 (dimanche)
7RicciardoMcLaren F1 Team1:30.144 (C4)+1.184Jour 3 (dimanche)
8PerezRed Bull Racing1:30.187 (C4)+1.227Jour 3 (dimanche)
9BottasMercedes-AMG Petronas Motorsport1:30.289 (C5)+1.329Jour 2 (samedi)
10AlonsoAlpine F1 Team1:30.318 (C4)+1.358Jour 3 (dimanche)
11GaslyScuderia AlphaTauri Honda1:30.413 (C5)+1.453Jour 2 (samedi)
12StrollCognizant Aston Martin Racing1:30.460 (C5)+1.500Jour 2 (samedi)
13LeclercScuderia Ferrari1:30.486 (C3)+1.526Jour 3 (dimanche)
14NorrisMcLaren F1 Team1:30.586 (C4)+1.626Jour 2 (dimanche)
15GiovinazziAlfa Romeo Racing ORLEN1:30.760 (C5)+1.800Jour 2 (dimanche)
16OconAlpine F1 Team1:31.146 (C4)+2.186Jour 1 (vendredi)
17LatifiWilliams Racing1:31.672 (C4)+2.712Jour 2 (samedi)
18MazepinHaas F1 Team1:31.711 (C4)+2.751Jour 3 (dimanche)
19SchumacherHaas F1 Team1:32.053 (C3)+3.093Jour 3 (dimanche)
20VettelCognizant Aston Martin Racing1:33.742 (C3)+4.782Jour 1 (vendredi)


Et pour ses débuts dans la voiture autrichienne, le nouvel équipier de Verstappen a également tourné comme une horloge. Hormis l’explosion de son capot moteur le samedi en fin d’après-midi, Sergio Pérez a été très studieux.

Très inclinée sur l’avant, la RB16B entre mieux dans sa saison que ses devancières, souvenez-vous des accidents de Gasly et Albon lors des tests de pré-saison en 2019 et 2020. Il est bien sûr trop tôt pour tirer des conclusions définitives mais ce qu’il s’est passé pendant ces essais est un signal positif pour Red Bull par rapport à Mercedes.

Des promesses pour McLaren et Alpine ?



Bon début de McLaren à Sakhir ! 7e le dimanche après-midi avec sa recrue Daniel Ricciardo, dans le top 5 les deux premiers jours, l’équipe britannique a réalisé les meilleurs temps absolus dans la matinée de vendredi et samedi. « Je ne sais pas si ça aurait encore pu mieux se passer » s’est même exclamé le pilote australien.

Lando Norris a quand même eu de son côté une dizaine de tours d’installation le samedi après-midi. Les ingénieurs étaient occupés à analyser le moteur Mercedes, arrivé cet hiver dans la voiture de Woking. Mais McLaren n’a connu aucun souci de fiabilité. L’équipe a aussi fait parler d’elle, avec son diffuseur arrière, qui pourrait être l’une des bonnes surprises du début de saison.

Côté fiabilité, Alpine a également répondu présent ! La nouvelle voiture française est moins rapide que la McLaren mais elle termine à la 4e place du classement de la fiabilité, forte de sa prise d’air énorme, qui lui donne un look particulier.

Pour son “vrai” retour à bord d’une F1, Fernando Alonso s’est “bien senti” selon ses propres mots. Il a même échangé les meilleurs temps avec la McLaren de Ricciardo le samedi matin. 128 tours le samedi, 77 le dimanche, pas mal pour un pilote de 39 ans accidenté à vélo et de retour en F1 ! Esteban Ocon a aussi limé le bitume de Bahrein, avec 129 tours dés le premier jour, aucun souci par la suite. La feuille de route a bien été suivie pour l’écurie propulsée par Renault.

Aston Martin retardé



Chez les outsiders désignés, plus de tracas en revanche pour la nouvelle Aston Martin. Des soucis chaque jour et un samedi matin de perdu ! En cause, des problèmes de boite de vitesse sur la voiture de Sebastian Vettel. Le quadruple champion du monde a aussi fini avant tout le monde le dimanche, lâché cette fois par un souci de pression de boost. Tout ça fait du temps en piste en moins pour l’équipe qui a pris la suite de Racing Point : pas de top 10 du côté des meilleurs temps et une modeste 9e place au classement des tours parcourus, devant Mercedes.

Ferrari, un meilleur moteur et c’est tout ?



Oui, Ferrari est arrivé à Bahreïn avec un meilleur moteur que l’an dernier ! Plus de puissance comme l’a admis Mattia Binotto, le team principal de la Scuderia. Voilà pour le côté pile, d’autant que les trois équipes motorisées par Ferrari sont dans le top 5 des tours parcourus.

EquipeTours parcourus
1Alpha Tauri422 tours
2Alfa Romeo 422 tours
3Ferrari404 tours
4Alpine396 tours
5Haas394 tours
6Williams373 tours
7Red Bull369 tours
8McLaren327 tours
9Aston Martin 314 tours
10Mercedes304 tours


Mais pour le côté face, il y a encore du travail sur le plan aérodynamique. Carlos Sainz a eu du sous-virage : l’Espagnol est parti en tête à queue à bord de sa nouvelle monoplace et il nous a offert une grosse glissade le samedi matin.

Les "petits" se défendent !



Alpha Tauri a lâché les chevaux ! Sur les pneumatiques les plus tendres, le rookie Yuki Tsunoda s’est invité en haut du classement le dimanche après-midi, avec un 2e temps en performance absolue. Pierre Gasly est aussi bien entré dans sa saison : le Français a fait par exemple une simulation de course complète le samedi.

Mention honorable au passage à Alfa Romeo : Kimi Raikkonen est 4e du classement général ! Le vétéran finlandais a accumulé les kilomètres, comme son équipier Antonio Giovinazzi, ce qui fait de l’écurie dirigée par Fred Vasseur la deuxième en terme de présence en piste.

Plus discrets, les deux rookies Haas ont au moins eu le mérite de ne pas casser beaucoup de carbone. Nikita Mazepin a quand même failli se crasher deux fois le samedi sur Hamilton et en sortant de l’aspiration de l’Alfa Romeo de Giovinazzi. Mick Schumacher termine derrière le Russe mais le fils de Michael n’a pas eu l’honneur de terminer les essais privés de l’écurie américaine.

Enfin, Williams peut voir les choses en grand : George Russell et Nicholas Latifi sont respectivement entré dans le top 10 le dimanche et le samedi. Rien ne dit cette fois que la voiture fabriquée à Grove sera la dernière voiture du plateau. Oui, il y aura certainement du suspens à tous les étages pour le premier week-end de course ( toujours ) à Bahreïn, du vendredi 26 au dimanche 28 mars.



Partager

Essais Hivernaux

Plus d'actualités
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Top