Dernière minute : Mercedes porte réclamation pour Hamilton après l'arrivée à Abu Dhabi

Mercedes conteste la relance post Safety Car à l'issue du 57e tour, qui a provoqué la défaite de Lewis Hamilton face à Max Verstappen. 2 actions sont invoquées par l'écurie allemande !
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Toto Wolff et Mercedes ont porté réclamation sur la procédure de Safety Car dans les derniers tours du Grand Prix d'Abu Dhabi
© Mercedes / Toto Wolff et Mercedes ont porté réclamation sur la procédure de Safety Car dans les derniers tours du Grand Prix d'Abu Dhabi
Mercedes joue son ultime carte de la saison 2021 : une heure après l'arrivée du Grand Prix d'Abu Dhabi, l'équipe allemande dépose officiellement une réclamation à la FIA.

L'équipe de Toto Wolff proteste contre le classement validé à l'arrivée du Grand Prix d'Abu Dhabi. Dans le détail, deux points sont invoqués par l'écurie allemande.

Le cas des voitures retardataires



L'article 48.12 du règlement sportif de la FIA est cité, sur un chapitre dédié à la Safety Car.

Mercedes dépose en fait réclamation contre la procédure de relance décidée par la direction de course à la fin du 57e tour. Michael Masi s'est déjugé, en refusant puis en autorisant les voitures retardataires à rattraper leur tour.

Problème, tous les voitures retardataires n'ont pas rattrapé le fond du peloton avant la reprise ! La FIA s'est en quelque sorte dépêchée de faire relancer la course, marquée par ce dépassement de Max Verstappen sur Lewis Hamilton.

Le cas du face-à-face Hamilton vs Verstappen



De plus, Mercedes attaque directement Verstappen sur l'article 48.8 de la FIA. Celui-ci précise qu'avant une relance de course après la Safety Car, toute voiture ne peut dépasser la Safety Car ou une autre voiture devant elle. En l'occurrence, Verstappen s'est porté à la hauteur d'Hamilton, une fois la voiture de sécurité partie vers les stands.

Une décision qui fait réagir Alain Prost, le quadruple champion du monde, directeur non-exécutif d'Alpine, au micro de Canal+, qui s'exprimait sur les conditions de la relance, et non l'incident direct Hamilton vs Verstappen.

« C'est une polémique supplémentaire. Nous n'avons pas besoin de ça. La faute est surtout commise par le pouvoir sportif et non par l'équipe Red Bull. » Que va décider maintenant la FIA ? Alain Prost demande aux instances de trouver « une solution » pour que les pilotes puissent suivre des règles... un peu plus claires et précises.

Partager

Grand Prix d'Abu Dhabi

Plus d'actualités
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top