Image
graphical divider
Lewis Hamilton est un ancien pilote de Formule 1 britannique, né le 07 Janvier 1985 à Stevenage (Royaume-Uni).
Date de naissance
07/01/1985 (37 ans)
Ville de naissance
Stevenage, Royaume-Uni Drapeau Royaume-Uni
Nationalité FIA
Royaume-Uni Drapeau Royaume-Uni
Situation
Célibataire
Taille
174 cm
Poids
64 kg
Equipes de F1
Mercedes (2013 - 2023)
McLaren (2006 - 2012)
Sites et Réseaux sociaux
Premier GP
22/06/2008
Grand Prix de France 2008
Magny-Cours
Meilleure Qualification
1
Meilleure Grille de départ
1
Meilleure Position en GP
1
Nombre de GP
310
Nombre de Victoire
103
Nombre de pole position
102
Nombre de podium
191
Nombre de Meilleur tour
58

Vue rapide des performances en F1

Palmarès

7x Champion F1 (2008,2014,2015,2017,2018,2019,2020)
1x Champion GP2 (2006)
1x Champion F3 EuroSeries (2005)
1x Champion Formule Renault 2000 UK (2002)

Biographie

La carrière F1 de Lewis Hamilton, et plus généralement en sport automobile, est intimement liée à l’équipe McLaren et à son patron Ron Dennis. Dans le cadre d’une soirée récompensant les meilleurs espoirs britanniques -Hamilton s’étant illustré en karting- le jeune anglais, alors âgé de 13 ans, aborde le directeur de l’équipe, se présente et lui fait part de son souhait de courir pour lui. L’opportunisme fonctionne et un accord est rapidement trouvé entre les deux partis : McLaren encadrera la carrière de Lewis et son ascension vers le sommet du sport auto. Les résultats d’Hamilton dans les championnats monoplaces seront en effet aussi brillants que ses passages éphémères. Il remporte en 2005, et à sa seconde tentative, le championnat de F3 Euroseries avec l’équipe française ART puis s’engage l’année suivante en GP2, toujours dans la même équipe. Cette saison sera dominée par l’anglais, et malgré un retour de Piquet Junior au championnat, Hamilton est titré en Italie. C’est lors de ce week-end que Michael Schumacher annonce son retrait et débloque ainsi le marché des transferts F1 : Hamilton est de plus en plus pressenti pour être titularisé chez McLaren.

2007 : Hamilton - enfant prodige - débarque en Formule 1 face à une star


L’officialisation sera faite peu après la fin de la saison : Hamilton accède à la F1 en 2007 à 22 ans et sera le coéquipier du double champion du monde sortant Fernando Alonso. Mais ce duo explosif et prometteur, si convoité et si efficace en début de saison, tournera très vite à un duel d’influence qui déstabilisa l’équipe entière. Hamilton de son côté fut sans conteste le meilleur début de carrière jamais vu en F1 en signant 9 podiums lors de ses neufs premiers Grand Prix ! Mieux, il prenait la tête du championnat après seulement 4 courses et remportant la pole et la victoire lors de sa 6ème participation, au Canada. Devant un tel succès, aussi formidable qu’inattendu, les relations avec son coéquipier champion du monde se sont rapidement refroidies jusqu’au paroxysme atteint en Hongrie où Hamilton fait fi de consignes d’équipe et où Alonso se retrouve indirectement pénalisé. La fin de l’année sera aussi difficile que cruelle pour Hamilton malgré une avance confortable : après le Japon, dominé par l’anglais sous la pluie, la voie du titre est clairement ouverte avec l’abandon d’Alonso : Hamilton a 12 points d’avance sur Alonso et 17 sur Raikkonen, il reste 2 courses et il pourrait être titré dès la Chine ! Mais les choses vont en décider autrement puisqu’à Shanghai, alors qu’il mène la course depuis la pole, Hamilton est victime de la dégradation de ses pneus et échoue sa monoplace dans le petit gravier à l’entrée des stands alors qu’il entrait pour les changer ! Premier abandon et très mauvaise affaire pour le britannique puisque Raikkonen s’impose devant Alonso. Le titre se jouera au Brésil, Hamilton mène encore avec 4 points sur Alonso et 7 sur Raikkonen. Mais Hamilton connaîtra un nouveau revers dans cette ultime manche avec un problème de boite qui le relègue en fin de peloton. Il effectuera une belle remontée jusqu’en 7e position mais c’est déjà trop tard : Raikkonen remporte la course et gagne ainsi le championnat du monde avec un petit point d’avance sur Lewis ! Une déception immense pour le jeune anglais, pourtant vice champion, mais aussi pour son équipe, qui est par ailleurs déclassée pour l’affaire d’espionnage envers Ferrari !

La page se tourne difficilement mais les espoirs sont grands pour 2008 malgré le fait que le même scénario ait failli se jouer à nouveau lors du dernier Grand Prix. Hamilton ouvre l’année en fanfare, avec une victoire écrasante à Melbourne, et une régularité exemplaire le porte à nouveau en tête du championnat du monde à mi-saison. Son principal rival se révélera être Felipe Massa, plus performant que Raikkonen chez Ferrari. Avant de se rendre au Brésil pour la dernière manche du championnat, Hamilton a encore une fois 7 points d’avance sur un pilote de la Scuderia… Massa survole son étape locale tandis que Hamilton, victime de la pluie et d’une stratégie trop défensive, se retrouve 5e, encore titré virtuellement mais sous la menace de Vettel. Coup de théâtre : Vettel dépasse Hamilton, et avec une sixième place, c’est Massa qui remporterait le titre ! Il reste 4 tours, Hamilton ne tient pas le rythme de Vettel et le stand McLaren, effondré, tremble à l’idée de revivre la déconvenue de 2007. Mais cette fois la « chance » sera du côté d’Hamilton puisqu’il dépasse dans le dernier virage du dernier tour Timo Glock, à l’agonie avec ses pneus slicks sous la pluie brésilienne ! Hamilton récupère donc le point qui lui permet d’être titré, une unité devant Massa au classement, mais avec une victoire de moins. Il devient le plus jeune champion du monde F1 à 23 ans, battant le record de Alonso.

2009 : Une McLaren trop faible en performances pour un deuxième titre


Auréolé de son titre F1 et d’un anoblissement par la reine, Hamilton aborde la saison 2009 gonflé à bloc. Hélas si la performance du pilote est toujours là, ce n’est pas le cas de sa monture, dû à un manque d’anticipation de McLaren des changements au règlement technique et il s’avérera très vite que Hamilton ne sera pas en mesure de défendre son titre comme il se doit. S'il parvient à marquer 9 points sur les quatre premières courses à la force du poignet et du KERS, l'anglais connaît ensuite une période de vaches maigres et restera 5 courses consécutives hors des points dont 4 à un tour du leader ! Mais McLaren effectue en un été un retournement de situation magistral -d'autant plus incroyable avec les interdictions d'essais- et par magie la voiture devient l'une des plus efficaces en piste. A partir de là, Lewis est l'un des favoris à chaque course et signera 5 podiums, 4 poles et 2 victoires sur les 8 derniers rendez-vous ! Trop tard pour la bataille pour le titre mais il est passé au championnat du 11ème rang après le Nurburgring au 5ème en fin d'année sur une dynamique si incroyable qu'il redevient rapidement le favori pour le titre pour l'exercice suivant.

2010 : Un coéquipier coriace


La quatrième saison du champion du monde 2008 est meilleure. Tout d'abord, il parvient à faire un meilleur début de saison que l'année précédente avec un podium dès la première course à Bahreïn. Il enchaîne ensuite deux 6ème place consécutives puis une deuxième place en Chine derrière son coéquipier. Après cinq Grand Prix, Lewis Hamilton est loin derrière son coéquipier Jenson Button qui comptabilise déjà 2 victoires à son actif. Le natif de Stevenage se rattrape après le Grand Prix de Monaco et commence à obtenir de très bons résultats. Il lance véritablement sa saison lors du Grand Prix de Turquie. Il entame une remontée folle au classement du championnat des pilotes. Victoire en Turquie et au Canada où il signe sa seule et unique pole position de la saison. Il enchaîne ensuite avec deux 2ème place, au Grand Prix d'Europe et à Silverstone. 4 podiums en 4 courses, portant son total de 6 podiums en 10 courses. Il poursuit avec une quatrième place en Allemagne avant que sa saison ne vire au cauchemar. 3 abandons lors des 4 courses suivantes malgré une victoire entre-temps à Spa. Par la suite, il ne gagne plus aucun Grand Prix de la saison, et termine 4ème au classement des pilotes à 16 points du premier, Sebastian Vettel.

2011 : L'apprentissage se poursuit


Lors de l'exercice 2011, le Britannique se montre plus régulier mais il est moins rapide que son compatriote et coéquipier Jenson Button. Alors qu'il commence le championnat avec une seconde place à Melbourne, puis une victoire en Chine lors du troisième Grand Prix, il devient évident qu'il ne pourra pas lutter pour le titre de champion du monde. McLaren est la deuxième force du plateau, mais la Red Bull est trop rapide, trop en avance sur ses concurrents. Le bilan comptable du Britannique est moins bon que l'année précédente. 217 points. Autant de victoires (3) et de podiums (6) que la saison passée, mais il finit la saison derrière son coéquipier au classement des pilotes, à la cinquième place. Cette saison se ponctue par un abandon au Brésil est Britannique commence à s'impatienter. Il veut gagner des titres.

2012 : Des poles mais pas assez de victoires


Nouvelle saison chez McLaren, toujours avec le même coéquipier. Lewis Hamilton démarre la saison en fanfare avec 3 podiums consécutifs. En revanche, il y a un point noir, le Britannique n'est pas parvenu à convertir ses deux poles position en victoire. Le champion du monde 2008 qui rêvait d'avoir une voiture pour se battre pour le titre doit encore ronger son frein et doit se battre avec son coéquipier. Il décroche sa première victoire de la saison lors du septième Grand Prix au Canada. La suite de la saison est en dents de scie, c'est le moins que l'on puisse dire. Il alterne abandons et victoires. Sur une période de 5 Grand Prix consécutifs, 3 abandons, et 2 victoires. Le Britannique est maudit cette saison-là. 3 abandons alors qu'il avait décroché la pole la veille. Comme la saison passée, il boucle l'exercice par un abandon sur les terres de Senna. Finalement, c'est une nouvelle quatrième place au classement des pilotes, avec 190 points, presque 90 points derrière le champion du monde, Sebastian Vettel, mais devant son coéquipier.

2013 est signe de changement d'air pour Lewis Hamilton


Après six années passées chez McLaren, le Britannique débarque chez Mercedes. Une décision qui fait énormément parler au sein du paddock, mais aussi à l'extérieur. Quitter la seconde force du plateau pour une écurie qui a terminé à la cinquième place du classement constructeurs la saison passée pouvait ressembler à un mauvais choix de carrière. Mais c'est une décision qui a changé la carrière de natif de Stevenage pour le mieux. Alors que la fiabilité était défaillante lors de sa dernière année chez McLaren (6 abandons), sa Mercedes a fait preuve de fiabilité avec un seul abandon sur les 19 Grand Prix. Il retrouve Nico Rosberg, son meilleur ami. Sa première année chez Mercedes est une saison de transition. Peu d'attente en termes de résultats. L'important est de préparer au mieux l'arrivée de l'hybride en Formule 1. Et pourtant c'est une première saison plutôt prometteuse. Mercedes, 5ème du classement constructeur en 2012, termine la saison 2013 en dauphin de Red Bull. Hamilton termine quatrième du classement des pilotes, place à laquelle il est habitué depuis quelques saisons. Une seule victoire en Hongrie, et 5 poles position. En revanche, sa fin de saison est moins bonne, aucun podium lors des huit dernières courses. Mais l'essentiel est ailleurs, et les regards sont rivés sur la prochaine saison, et le changement de réglementation...

2014 : Un deuxième titre pilote avec une deuxième écurie !


L'ère des moteurs hybrides démarre en 2014 et Mercedes a fondu de grands espoirs sur cette saison. Au jeu des écuries qui ont le mieux appréhendé le changement de réglementation, Mercedes arrive en tête. Et pourtant, la saison du Britannique ne pouvait pas aussi mal commencer. Abandon dès le premier Grand Prix à Melbourne alors qu'il avait signé la pole position. Peu importe, Lewis Hamilton enchaîne par la suite quatre victoires consécutives et confirme sur la piste que sa décision de quitter McLaren pour Mercedes était la bonne. Il réalisait sa meilleure saison en carrière. En dehors de ses 3 abandons, il a toujours fini sur le podium des courses qu'il a pu terminer. La Mercedes pilotée par le Britannique survole le plateau et termine la saison avec 11 victoires, 16 podiums, 384 points, soit 67 devant son coéquipier.

Même son de cloche pour la saison 2015


Mercedes possède de très loin la meilleure voiture du plateau. La bataille pour le titre se fera en interne, avec Nico Rosberg. La domination de Lewis Hamilton sur son coéquipier sur les 12 premiers Grand Prix est impressionnante. En qualification, il décroche la pole 11 fois mais il ne parvient à n'en concrétiser "que" sept d'entre elles. Son abandon à Singapour marque un léger coup d'arrêt dans sa saison, mais il revient finalement encore plus fort pour la fin de saison. Même s'il ne signe plus une pole sur le reste de la saison, il termine pourtant les six derniers Grand Prix avec 3 victoires et 3 deuxième place. portant ainsi le total sur la saison à 10 victoires, 17 podiums, 11 pole position et un troisième titre de champion du monde avec 381 points, 59 de plus que son coéquipier et dauphin, Nico Rosberg.

2016 : La bataille entre coéquipiers et ex-amis désormais


Encore une fois, Lewis Hamilton est le favori pour remporter le titre de champion du monde. Mais voilà, les quatre premières courses de la saison ne se déroulent pas comme prévues. Son coéquipier et principal rival démarre en fanfare avec quatre victoires lors des quatre premières courses. Le Britannique comptait déjà 55 points de retard sur Nico Rosberg. Lors de la cinquième manche, un accrochage entre les deux Mercedes survient alors que Lewis Hamilton tentait de dépasser son coéquipier dès le premier tour du Grand Prix. Cet épisode entre les deux pilotes marque définitivement un point de non retour dans la relation des pilotes Mercedes. Les deux meilleurs amis sont maintenant les pires ennemis. Sur les sept courses suivantes, l'Anglais parvient à recoller à Nico Rosberg avec 6 victoires, alors que ce dernier n'en obtient qu'une seule et doit se contenter de 3 podiums sur cette période. Sur les neuf dernières courses de la saison, Lewis Hamilton est victime de malchance en Malaisie où la mécanique le trahit une nouvelle fois. L'impression de revivre la même chose qu'il avait vécu au Japon lors de saison rookie où il avait abandonné après avoir signé la pole position. C'est exactement la même chose qu'il se passe à Sepang. Alors qu'il avait une nouvelle fois brillé en qualification, son moteur part en fumée, et ses espoirs de titre remis en question. Malgré quatre poles positions et quatre victoires sur les quatre derniers Grand Prix, Nico Rosberg assure le minimum en finissant deuxième à chaque fois. Lewis Hamilton termine cette saison à seulement 5 points de Nico Rosberg et voit sa série s'arrêter.

2017 : la saison de la revanche pour le Britannique


Mais un événement secoue le paddock, le champion du monde en titre, Nico Rosberg, ne défendra pas son titre. Il annonce sa retraite sportive et Valtteri Bottas, en provenance de chez Williams, devient le nouveau coéquipier de Lewis Hamilton. Cette saison marque le rapprochement de Ferrari en termes de performance et Sebastian Vettel redevient le rival principal de Lewis Hamilton dans la quête du titre mondial. Le début de saison du Britannique est bien en deçà de son rival. Sebastian Vettel gagne trois des six premières courses et termine à la seconde place sur les trois autres. Lewis Hamilton ne monte sur le podium que quatre fois et doit se contenter d'une septième place à Monaco, le reléguant ainsi à quelques longueurs de Vettel au classement. Sa première partie de saison est en dents de scie mais lors de la seconde partie de l'exercice, il prend le dessus. Il enchaîne trois victoires consécutives à Spa, Monza et Singapour. Le Grand Prix de Singapour est sûrement le tournant de la saison. Le départ du Grand Prix se fait sous la pluie. Lewis Hamilton s'élance alors de la troisième ligne. Mais il profite d'un carambolage impliquant Vettel, Verstappen et Raïkkönen pour prendre la tête de la course dès le premier tour pour ensuite l'emporter. Le Grand Prix du Japon scelle définitivement la course au titre et Lewis Hamilton décroche son quatrième titre de champion du monde devant Sebastian Vettel.

2018, l'année des records


2018, où la saison au cours de laquelle Lewis Hamilton a obtenu l'un de ses meilleurs résultats comptables depuis le début de sa carrière. Le Britannique entame alors sa douzième saison en Formule 1. Toujours aligné aux côtés de Valtteri Bottas. Il se bat une nouvelle fois avec Sebastian Vettel pour le titre du championnat du monde des pilotes. Les deux sont en quête d'un cinquième titre de champion du monde. Le natif de Stevenage commence sa saison assez tranquillement, 3 victoires sur les huit premières courses. Puis un abandon en Autriche permet à son concurrent direct d'effectuer un rapproché au classement des pilotes. Le Britannique devient alors intransigeant sur les huit prochaines courses suivant cette déconvenue. 6 victoires et deux 2ème place, il remporte une nouvelle fois le championnat assez facilement. Sebastian Vettel ne gagne qu'un seul des onze derniers Grand Prix. Lewis Hamilton remporte son cinquième titre en marquant 408 points, soit 88 de plus que l'Allemand.

2019 : Bottas ne fait pas le poids


2019, Lewis Hamilton remet son titre en jeu. Toujours chez Mercedes, et toujours aux côtés de Valtteri Bottas. La saison est beaucoup moins décousue et le Britannique commence l'année pied au plancher. 6 victoires lors des 8 premières courses. Le résultat des deux autres courses ? Deux 2ème place. Le championnat semble alors déjà scellé tant il domine la grille. De plus, il n'est absolument pas gêné par des soucis mécaniques. Il s'agit de la deuxième saison de sa carrière où Lewis Hamilton termine chaque course du calendrier. Le Britannique est une nouvelle fois sacré champion du monde, sans réelle concurrence. Il inscrit son plus grand total de points sur une saison avec 413 unités, 87 d'avance sur son dauphin, Valtteri Bottas.

2020 : L'égal de Michael Schumacher


2020, une des meilleures saisons de Lewis Hamilton ? Saison frappée par la pandémie avec un calendrier réduit, avec seulement 17 courses prévues sur cette saison. Pourtant le premier Grand Prix de la saison ne s'était pas déroulé comme prévu. Sur des conditions pourtant secs, le Britannique ne parvient pas à se qualifier au-delà de la cinquième place. Place à laquelle il termine la course après avoir écopé d'une pénalité de cinq secondes en fin de Grand Prix. S'ensuit alors une domination sans précédent. Il se qualifie sur la première ligne à onze reprises sur les onze Grand Prix suivants, avec 9 poles position. Lewis Hamilton ne disputera que 16 Grand Prix sur cette saison, contraint de faire l'impasse lors du Grand Prix de Sakhir à cause d'un test positif au Covid-19. Sur les 16 courses disputées, il n'en abandonne aucune, portant ainsi son total à 49 courses consécutives terminées. Il égale son nombre de victoires sur une saison avec 11 succès. Il inscrit en moyenne 21,6 points par course sur cette saison, et remporte son septième titre de champion du monde, égalant ainsi Michael Schumacher.

2021 : la perte du titre et une amertume énorme contre la FIA


2021, la chasse aux records. Lewis Hamilton a l'occasion d'écrire un peu plus l'histoire de son sport. Si le Britannique remporte une nouvelle fois le titre de champion du monde, il deviendra alors le seul et unique pilote à avoir remporté huit titres de champion du monde des pilotes, une unité devant Michael Schumacher. Le premier Grand Prix de la saison dresse le cadre de la façon dont va se passer la saison. Lewis Hamilton remporte la première course de la saison, juste devant Max Verstappen après une lutte acharnée lors de la fin de course où le Néerlandais a été contraint de rendre la place à son rival. La saison est très disputée et plusieurs événements marquants vont avoir leur importance. Tout d'abord à Baku, alors que Max Verstappen avait abandonné, provoquant l'intervention de la voiture de sécurité, Lewis Hamilton semblait en bonne posture pour inscrire des points précieux. Malheureusement pour le Britannique, il manque totalement le départ de la course, bloque ses roues au premier virage alors qu'il s'était mieux élancé que Sergio Perez. Il termine alors la course à la 15ème place. L'autre événement marquant se produit à Monza. Alors que Lewis Hamilton ressortait devant son rival, les deux pilotes s'accrochent et sont contraints à l'abandon. Cette course marque un véritable arrêt pour le septuple champion du monde qui avait déjà un retard à rattraper et qui semblait plus rapide sur cette piste que Max Verstappen. Alors que le Néerlandais possédait une certaine avance, Le Britannique réalisait une incroyable remontée en remportant trois courses consécutives : Brésil, Qatar et Jeddah. Au Brésil, Lewis Hamilton se fait disqualifier lors de la journée du samedi pour un aileron arrière jugé trop flexible. Il remonte largement lors de la course sprint avant de l'emporter le dimanche suite à un combat une nouvelle fois assez limite avec son rival. Dernier Grand Prix de la saison à Abu Dhabi, les deux pilotes sont à égalité au classement des pilotes, la tension est à son paroxysme et les médias ne parlent que de la rivalité entre les deux pilotes. Lewis Hamilton s'élance juste derrière Verstappen mais prend la tête dès le premier virage. Le Britannique survole la course et compte une avance assez confortable. Alors qu'il semblait se diriger vers son huitième titre, l'intervention de la voiture de sécurité va totalement bouleverser le résultat de la course et donc, du championnat. Hamilton et Mercedes décident de ne pas changer de pneus laissant ainsi le Britannique impuissant face à l'attaque de son rival avec des pneus plus frais. Lewis Hamilton échoue alors à 8 points de ce titre qui aurait fait de lui le pilote le plus titré de l'histoire de la Formule 1. Il aura cependant franchi le cap des 100 victoires et des 100 poles position au cours de cette saison, à laquelle il ne manquait qu'un titre.

Statistiques

310 Grand Prix
103 Victoires
102 Pole position
191 Podiums
58 Meilleur tour

Saison par saison

SaisonEquipeGrand PrixTours parcoursPosition moy. QualifPosition moy. CoursePoleVictoirePodiumDans les pointsPoints marquésMeilleurs toursAbandonArrêts au stand moy.
2022Mercedes1899310.445.24006 161771524.3
2021Mercedes2212547.142.768817 203875523.92
2020Mercedes169501.881.88101114 16341624.1
2019Mercedes2112622.382.3851117 21407622.68
2018Mercedes2112556.571.95111117 204083522.46
2017Mercedes2011952.72.711913 20363722.81
2016Mercedes21118611.332.11121017 1938031023.02
2015Mercedes1911106.841.72111017 183817523.1
2014Mercedes19104916.841.4471116 1635971523.82
2013Mercedes19108410.115.17515 171891521.96
2012McLaren20107624.055.31647 1520012021.84
2011McLaren19101318.793.75136 1622731522.18
2010McLaren19100118.793.75139 1524051522.58
2009McLaren1790417.947.13426 95001024.8
2008McLaren1810659.674.417510 14981527.21
2007McLaren1710378.6535412 151092526.78
Grand PrixEquipePosition départPosition arrivéeToursPoints
01Australie
20/03/2016
Mercedes AMG Petronas F1 Team1e2e5718 pts
02Bahreïn
03/04/2016
Mercedes AMG Petronas F1 Team1e3e5715 pts
03Chine
17/04/2016
Mercedes AMG Petronas F1 Team22e7e566 pts
04Russie
01/05/2016
Mercedes AMG Petronas F1 Team10e2e5318 pts
05Espagne
15/05/2016
Mercedes AMG Petronas F1 Team1e0/66-
06Monaco
29/05/2016
Mercedes AMG Petronas F1 Team3e7825 pts
07Canada
12/06/2016
Mercedes AMG Petronas F1 Team1e7025 pts
08Europe
19/06/2016
Mercedes AMG Petronas F1 Team10e5e5110 pts
09Autriche
03/07/2016
Mercedes AMG Petronas F1 Team1e7125 pts
10Grande-Bretagne
10/07/2016
Mercedes AMG Petronas F1 Team1e5225 pts
11Hongrie
24/07/2016
Mercedes AMG Petronas F1 Team2e7025 pts
12Allemagne
31/07/2016
Mercedes AMG Petronas F1 Team2e6725 pts
13Belgique
28/08/2016
Mercedes AMG Petronas F1 Team21e3e4415 pts
14Italie
04/09/2016
Mercedes AMG Petronas F1 Team1e2e5318 pts
15Singapour
18/09/2016
Mercedes AMG Petronas F1 Team3e3e6115 pts
16Malaisie
02/10/2016
Mercedes AMG Petronas F1 Team1e40/56-
17Japon
09/10/2016
Mercedes AMG Petronas F1 Team2e3e5315 pts
18Etats-Unis
23/10/2016
Mercedes AMG Petronas F1 Team1e5625 pts
19Mexique
30/10/2016
Mercedes AMG Petronas F1 Team1e7125 pts
20Brésil
13/11/2016
Mercedes AMG Petronas F1 Team1e7125 pts
21Abu Dhabi
27/11/2016
Mercedes AMG Petronas F1 Team1e5525 pts
Grand PrixEquipePosition départPosition arrivéeToursPoints
01Australie
15/03/2015
Mercedes AMG Petronas F1 Team1e5825 pts
02Malaisie
29/03/2015
Mercedes AMG Petronas F1 Team1e2e5618 pts
03Chine
12/04/2015
Mercedes AMG Petronas F1 Team1e5625 pts
04Bahreïn
19/04/2015
Mercedes AMG Petronas F1 Team1e5725 pts
05Espagne
10/05/2015
Mercedes AMG Petronas F1 Team2e2e6618 pts
06Monaco
24/05/2015
Mercedes AMG Petronas F1 Team1e3e7815 pts
07Canada
07/06/2015
Mercedes AMG Petronas F1 Team1e7025 pts
08Autriche
21/06/2015
Mercedes AMG Petronas F1 Team1e2e7118 pts
09Grande-Bretagne
05/07/2015
Mercedes AMG Petronas F1 Team1e5225 pts
10Hongrie
26/07/2015
Mercedes AMG Petronas F1 Team1e6e698 pts
11Belgique
23/08/2015
Mercedes AMG Petronas F1 Team1e4325 pts
12Italie
06/09/2015
Mercedes AMG Petronas F1 Team1e4325 pts
13Singapour
20/09/2015
Mercedes AMG Petronas F1 Team5e32/61-
14Japon
27/09/2015
Mercedes AMG Petronas F1 Team2e5325 pts
15Russie
11/10/2015
Mercedes AMG Petronas F1 Team2e5325 pts
16Etats-Unis
25/10/2015
Mercedes AMG Petronas F1 Team2e5625 pts
17Mexique
01/11/2015
Mercedes AMG Petronas F1 Team2e2e7118 pts
18Brésil
15/11/2015
Mercedes AMG Petronas F1 Team2e2e7118 pts
19Abu Dhabi
29/11/2015
Mercedes AMG Petronas F1 Team2e2e5518 pts
Grand PrixEquipePosition départPosition arrivéeToursPoints
01Australie
16/03/2014
Mercedes AMG Petronas F1 Team1e2/57-
02Malaisie
30/03/2014
Mercedes AMG Petronas F1 Team1e5625 pts
03Bahreïn
06/04/2014
Mercedes AMG Petronas F1 Team2e5725 pts
04Chine
20/04/2014
Mercedes AMG Petronas F1 Team1e5425 pts
05Espagne
11/05/2014
Mercedes AMG Petronas F1 Team1e6625 pts
06Monaco
25/05/2014
Mercedes AMG Petronas F1 Team2e2e7818 pts
07Canada
08/06/2014
Mercedes AMG Petronas F1 Team2e46/70-
08Autriche
22/06/2014
Mercedes AMG Petronas F1 Team9e2e7118 pts
09Grande-Bretagne
06/07/2014
Mercedes AMG Petronas F1 Team6e5225 pts
10Allemagne
20/07/2014
Mercedes AMG Petronas F1 Team20e3e6715 pts
11Hongrie
27/07/2014
Mercedes AMG Petronas F1 TeamStand3e7015 pts
12Belgique
24/08/2014
Mercedes AMG Petronas F1 Team2e38/44-
13Italie
07/09/2014
Mercedes AMG Petronas F1 Team1e5325 pts
14Singapour
21/09/2014
Mercedes AMG Petronas F1 Team1e6025 pts
15Japon
05/10/2014
Mercedes AMG Petronas F1 Team2e4425 pts
16Russie
12/10/2014
Mercedes AMG Petronas F1 Team1e5325 pts
17Etats-Unis
02/11/2014
Mercedes AMG Petronas F1 Team2e5625 pts
18Brésil
09/11/2014
Mercedes AMG Petronas F1 Team2e2e7118 pts
19Abu Dhabi
23/11/2014
Mercedes AMG Petronas F1 Team2e5525 pts
Grand PrixEquipePosition départPosition arrivéeToursPoints
01Australie
17/03/2013
Mercedes AMG Petronas F1 Team3e5e5810 pts
02Malaisie
24/03/2013
Mercedes AMG Petronas F1 Team4e3e5615 pts
03Chine
14/04/2013
Mercedes AMG Petronas F1 Team1e3e5615 pts
04Bahreïn
21/04/2013
Mercedes AMG Petronas F1 Team9e5e5710 pts
05Espagne
12/05/2013
Mercedes AMG Petronas F1 Team2e12e65/66-
06Monaco
26/05/2013
Mercedes AMG Petronas F1 Team2e4e7812 pts
07Canada
09/06/2013
Mercedes AMG Petronas F1 Team2e3e7015 pts
08Grande-Bretagne
30/06/2013
Mercedes AMG Petronas F1 Team1e4e5212 pts
09Allemagne
07/07/2013
Mercedes AMG Petronas F1 Team1e5e6010 pts
10Hongrie
28/07/2013
Mercedes AMG Petronas F1 Team1e7025 pts
11Belgique
25/08/2013
Mercedes AMG Petronas F1 Team1e3e4415 pts
12Italie
08/09/2013
Mercedes AMG Petronas F1 Team12e9e532 pts
13Singapour
22/09/2013
Mercedes AMG Petronas F1 Team5e5e6110 pts
14Corée du Sud
06/10/2013
Mercedes AMG Petronas F1 Team2e5e5510 pts
15Japon
13/10/2013
Mercedes AMG Petronas F1 Team3e7/53-
16Inde
27/10/2013
Mercedes AMG Petronas F1 Team3e6e608 pts
17Abu Dhabi
03/11/2013
Mercedes AMG Petronas F1 Team4e7e556 pts
18Etats-Unis
17/11/2013
Mercedes AMG Petronas F1 Team5e4e5612 pts
19Brésil
24/11/2013
Mercedes AMG Petronas F1 Team5e9e712 pts
Grand PrixEquipePosition départPosition arrivéeToursPoints
01Australie
18/03/2012
Vodafone McLaren Mercedes1e3e5815 pts
02Malaisie
25/03/2012
Vodafone McLaren Mercedes1e3e5615 pts
03Chine
15/04/2012
Vodafone McLaren Mercedes7e3e5615 pts
04Bahreïn
22/04/2012
Vodafone McLaren Mercedes2e8e574 pts
05Espagne
13/05/2012
Vodafone McLaren Mercedes24e8e664 pts
06Monaco
27/05/2012
Vodafone McLaren Mercedes3e5e7810 pts
07Canada
10/06/2012
Vodafone McLaren Mercedes2e7025 pts
08Europe
24/06/2012
Vodafone McLaren Mercedes2e19e55/57-
09Grande-Bretagne
08/07/2012
Vodafone McLaren Mercedes8e8e524 pts
10Allemagne
22/07/2012
Vodafone McLaren Mercedes7e56/67-
11Hongrie
29/07/2012
Vodafone McLaren Mercedes1e6925 pts
12Belgique
02/09/2012
Vodafone McLaren Mercedes7e0/44-
13Italie
09/09/2012
Vodafone McLaren Mercedes1e5325 pts
14Singapour
23/09/2012
Vodafone McLaren Mercedes9e5e5310 pts
15Japon
07/10/2012
Vodafone McLaren Mercedes9e5e5310 pts
16Corée du Sud
14/10/2012
Vodafone McLaren Mercedes3e10e551 pt
17Inde
28/10/2012
Vodafone McLaren Mercedes3e4e6012 pts
18Abu Dhabi
04/11/2012
Vodafone McLaren Mercedes1e19/55-
19Etats-Unis
18/11/2012
Vodafone McLaren Mercedes2e5625 pts
20Brésil
25/11/2012
Vodafone McLaren Mercedes1e54/71-
Grand PrixEquipePosition départPosition arrivéeToursPoints
01Australie
27/03/2011
Vodafone McLaren Mercedes2e2e5818 pts
02Malaisie
10/04/2011
Vodafone McLaren Mercedes2e8e564 pts
03Chine
17/04/2011
Vodafone McLaren Mercedes3e5625 pts
04Turquie
08/05/2011
Vodafone McLaren Mercedes4e4e5812 pts
05Espagne
22/05/2011
Vodafone McLaren Mercedes3e2e6618 pts
06Monaco
29/05/2011
Vodafone McLaren Mercedes9e6e788 pts
07Canada
12/06/2011
Vodafone McLaren Mercedes5e7/70-
08Europe
26/06/2011
Vodafone McLaren Mercedes3e4e5712 pts
09Grande-Bretagne
10/07/2011
Vodafone McLaren Mercedes10e4e5212 pts
10Allemagne
24/07/2011
Vodafone McLaren Mercedes2e6025 pts
11Hongrie
31/07/2011
Vodafone McLaren Mercedes2e4e7012 pts
12Belgique
28/08/2011
Vodafone McLaren Mercedes2e12/44-
13Italie
11/09/2011
Vodafone McLaren Mercedes2e4e5312 pts
14Singapour
25/09/2011
Vodafone McLaren Mercedes4e5e6110 pts
15Japon
09/10/2011
Vodafone McLaren Mercedes3e5e5310 pts
16Corée du Sud
16/10/2011
Vodafone McLaren Mercedes1e2e5518 pts
17Inde
30/10/2011
Vodafone McLaren Mercedes5e7e606 pts
18Abu Dhabi
13/11/2011
Vodafone McLaren Mercedes2e5525 pts
19Brésil
27/11/2011
Vodafone McLaren Mercedes4e46/71-
Grand PrixEquipePosition départPosition arrivéeToursPoints
01Bahreïn
14/03/2010
Vodafone McLaren Mercedes4e3e4915 pts
02Australie
28/03/2010
Vodafone McLaren Mercedes11e6e588 pts
03Malaisie
04/04/2010
Vodafone McLaren Mercedes20e6e568 pts
04Chine
18/04/2010
Vodafone McLaren Mercedes6e2e5618 pts
05Espagne
09/05/2010
Vodafone McLaren Mercedes3e14e64/66-
06Monaco
16/05/2010
Vodafone McLaren Mercedes5e5e7810 pts
07Turquie
30/05/2010
Vodafone McLaren Mercedes2e5825 pts
08Canada
13/06/2010
Vodafone McLaren Mercedes1e7025 pts
09Europe
27/06/2010
Vodafone McLaren Mercedes3e2e5718 pts
10Grande-Bretagne
11/07/2010
Vodafone McLaren Mercedes4e2e5218 pts
11Allemagne
25/07/2010
Vodafone McLaren Mercedes6e4e6712 pts
12Hongrie
01/08/2010
Vodafone McLaren Mercedes5e23/70-
13Belgique
29/08/2010
Vodafone McLaren Mercedes2e4425 pts
14Italie
12/09/2010
Vodafone McLaren Mercedes5e0/53-
15Singapour
26/09/2010
Vodafone McLaren Mercedes3e35/61-
16Japon
10/10/2010
Vodafone McLaren Mercedes8e5e5310 pts
17Corée du Sud
24/10/2010
Vodafone McLaren Mercedes4e2e5518 pts
18Brésil
07/11/2010
Vodafone McLaren Mercedes4e4e7112 pts
19Abu Dhabi
14/11/2010
Vodafone McLaren Mercedes2e2e5518 pts
Grand PrixEquipePosition départPosition arrivéeToursPoints
01Australie
29/03/2009
Vodafone McLaren Mercedes18e0e58-
02Malaisie
05/04/2009
Vodafone McLaren Mercedes12e7e312 pts
03Chine
19/04/2009
Vodafone McLaren Mercedes9e6e563 pts
04Bahreïn
26/04/2009
Vodafone McLaren Mercedes5e4e575 pts
05Espagne
10/05/2009
Vodafone McLaren Mercedes14e9e65/66-
06Monaco
24/05/2009
Vodafone McLaren Mercedes19e12e77/78-
07Turquie
07/06/2009
Vodafone McLaren Mercedes16e13e58-
08Grande-Bretagne
21/06/2009
Vodafone McLaren Mercedes18e16e59/60-
09Allemagne
12/07/2009
Vodafone McLaren Mercedes5e18e59/60-
10Hongrie
26/07/2009
Vodafone McLaren Mercedes4e7010 pts
11Europe
23/08/2009
Vodafone McLaren Mercedes1e2e578 pts
12Belgique
30/08/2009
Vodafone McLaren Mercedes12e0/44-
13Italie
13/09/2009
Vodafone McLaren Mercedes1e12e52/53-
14Singapour
27/09/2009
Vodafone McLaren Mercedes1e6110 pts
15Japon
04/10/2009
Vodafone McLaren Mercedes3e3e536 pts
16Brésil
18/10/2009
Vodafone McLaren Mercedes17e3e716 pts
17Abu Dhabi
01/11/2009
Vodafone McLaren Mercedes1e20/55-
Grand PrixEquipePosition départPosition arrivéeToursPoints
01Australie
16/03/2008
Vodafone McLaren Mercedes1e5810 pts
02Malaisie
23/03/2008
Vodafone McLaren Mercedes9e5e564 pts
03Bahreïn
06/04/2008
Vodafone McLaren Mercedes3e13e56/57-
04Espagne
27/04/2008
Vodafone McLaren Mercedes5e3e666 pts
05Turquie
11/05/2008
Vodafone McLaren Mercedes3e2e588 pts
06Monaco
25/05/2008
Vodafone McLaren Mercedes3e7610 pts
07Canada
08/06/2008
Vodafone McLaren Mercedes1e19/70-
08France
22/06/2008
Vodafone McLaren Mercedes13e10e70-
09Grande-Bretagne
06/07/2008
Vodafone McLaren Mercedes4e6010 pts
10Allemagne
20/07/2008
Vodafone McLaren Mercedes1e6710 pts
11Hongrie
03/08/2008
Vodafone McLaren Mercedes1e5e704 pts
12Europe
24/08/2008
Vodafone McLaren Mercedes2e2e578 pts
13Belgique
07/09/2008
Vodafone McLaren Mercedes1e3e446 pts
14Italie
14/09/2008
Vodafone McLaren Mercedes15e7e532 pts
15Singapour
28/09/2008
Vodafone McLaren Mercedes2e3e616 pts
16Japon
12/10/2008
Vodafone McLaren Mercedes1e12e67-
17Chine
19/10/2008
Vodafone McLaren Mercedes1e5610 pts
18Brésil
02/11/2008
Vodafone McLaren Mercedes4e5e714 pts
Grand PrixEquipePosition départPosition arrivéeToursPoints
01Australie
18/03/2007
Vodafone McLaren Mercedes4e3e586 pts
02Malaisie
08/04/2007
Vodafone McLaren Mercedes4e2e568 pts
03Bahreïn
15/04/2007
Vodafone McLaren Mercedes2e2e578 pts
04Espagne
13/05/2007
Vodafone McLaren Mercedes4e2e658 pts
05Monaco
27/05/2007
Vodafone McLaren Mercedes2e2e788 pts
06Canada
10/06/2007
Vodafone McLaren Mercedes1e7010 pts
07Etats-Unis
17/06/2007
Vodafone McLaren Mercedes1e7310 pts
08France
01/07/2007
Vodafone McLaren Mercedes2e3e706 pts
09Grande-Bretagne
08/07/2007
Vodafone McLaren Mercedes1e3e596 pts
10Allemagne
22/07/2007
Vodafone McLaren Mercedes10e9e59/60-
11Hongrie
05/08/2007
Vodafone McLaren Mercedes1e7010 pts
12Turquie
26/08/2007
Vodafone McLaren Mercedes2e5e584 pts
13Italie
09/09/2007
Vodafone McLaren Mercedes2e2e538 pts
14Belgique
16/09/2007
Vodafone McLaren Mercedes4e4e445 pts
15Japon
30/09/2007
Vodafone McLaren Mercedes1e6710 pts
16Chine
07/10/2007
Vodafone McLaren Mercedes1e30/56-
17Brésil
21/10/2007
Vodafone McLaren Mercedes2e7e70/712 pts
divider graphic

Les actualités sur Lewis Hamilton

Les actualités sur Lewis Hamilton
graphical divider
Media centre Barcelone
Le site web pour

Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

Rejoignez @motorsinside sur :

Haut