Officiel : La FIA rejette la demande d'Aston Martin sur la disqualification de Vettel

F1. Aston Martin échoue dans sa demande de réexamen sur la disqualification de son pilote. Les preuves ne sont pas pertinentes selon la FIA. Sebastian Vettel reste disqualifié du Grand Prix de Hongrie.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Vettel ne récupère pas sa deuxième place pour l'instant
© Aston Martin / Vettel ne récupère pas sa deuxième place pour l'instant

Coup dur pour Aston Martin. Alors que l'écurie anglaise promettait de montrer de nouvelles preuves pertinentes pour son droit de révision, la FIA rejette ces preuves concernant la disqualification de Sebastian Vettel du Grand Prix de Hongrie.

Motors Inside sans pub ?
Abonnez-vous

Lors de ce Grand Prix, le pilote allemand a terminé deuxième après une course maîtrisée. Sauf que Vettel a été disqualifié car la FIA n'a pas pu prélever l'échantillon de carburant requis de 1 litre de sa voiture comme l'exige le règlement technique. Après sa demande de droit de révision, Aston Martin avait rendez-vous lundi 9 août pour une visioconférence avec les commissaires pour décider du sort de son pilote.

Ce lundi, les commissaires ont entendu le patron de l'équipe Otmar Szafnauer, le directeur technique Andrew Green et le directeur sportif Andy Stevenson pour écouter les preuves. Après l'audience, la FIA a révélé qu'Aston Martin avait découvert qu'une pompe de carburant défectueuse signifiait qu'une « quantité importante de carburant avait été déchargée par inadvertance de la pile à combustible de la voiture 5 ». Cela signifie que le personnel de la FIA ne pouvait extraire que 0,3 litre après le Grand Prix.

Si cela a été accepté comme étant une nouvelle preuve, les commissaires ont déclaré que ce n'était pas pertinent de savoir pourquoi il y avait moins de 1 litre de carburant dans la voiture.

« Aston Martin aurait dû présenter des faits indiquant qu'il restait effectivement plus d'un litre de carburant. L'explication de l'impossibilité de satisfaire à cette exigence n'est pas pertinente pour décider si une violation du règlement a eu lieu. »

Les officiels ont rejeté la demande de droit de révision de l'écurie. La disqualification de Vettel de la course est en attente d'un nouvel appel d'Aston Martin. Dans un communiqué, l'équipe envisage de faire appel de nouveau. Le feuilleton de l'été n'est pas prêt de se terminer. Otmar Szafnauer s'est dit déçu du verdict et ne compte pas en rester la.

« Sebastian Vettel a brillamment conduit en Hongrie et nous étions ravis d'avoir eu l'opportunité de montrer de nouvelles preuves significatives que nous avons découvertes depuis la course. Nous avons estimé que les preuves étaient pertinentes et ont démontré à la FIA que Vettel aurait dû être réintégré après sa disqualification. Malheureusement, la FIA a adopté un point de vu différent. Malgré le fait que l'exactitude des nouvelles preuves n'ait pas été contestée, la disqualification de Sebastian a été confirmé au motif que les nouvelles preuves n'ont pas été jugées "pertinentes". C'est décevant et nous allons maintenant examiner notre position en ce qui concerne le processus d'appel complet. »

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Grand Prix de Hongrie

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut