Alpine F1 "n'est pas à vendre"

F1. Bruno Famin, directeur de chez Alpine, a démenti dans une interview, les rumeurs d'une éventuelle vente de la firme.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Esteban Ocon lors du Grand Prix du Japon
© Motors Inside - Antoine Lapeyre / Esteban Ocon lors du Grand Prix du Japon

Le constructeur d'usine français connaît un début de saison compliqué. Alpine occupe le dernier rang du championnat des constructeurs, sans un seul point à son actif en 2024. Ils n'ont réussi à terminer dans le premier tour d'aucuns des quatre premiers Grand Prix et n'ont réussi à sortir de la Q1 qu'à deux reprises. Le meilleur emplacement sur la grille reste une modeste 15ème place.

Motors Inside sans pub ?

L'équipe franco-anglaise semble avoir la voiture la moins compétitive de la grille. Esteban Ocon et Pierre Gasly terminant aux modestes 15ème et 16ème places, au Grand Prix du Japon. Aucun des deux pilotes n'a été en mesure d'enregistrer une place supérieure à la 13e place lors des quatre premières courses.

Cela a été une année incroyablement mouvementé pour Alpine, avec le départ de son PDG Laurent Rossi, du directeur de l'équipe Otmar Szafnauer, du directeur sportif Alan Permane et du directeur technique Pat Fry.

Après avoir terminé quatrième en 2022, ils ont pour objectif de viser le top trois, actuellement occupé par Red Bull, Ferrari et Mercedes. Au lieu de cela, ils sont en bas et se battent pour éviter la dernière place.

Une telle forme pourrait amener le conseil d'administration du groupe Renault à remettre en question son implication en Formule 1, mais ce n'est pas le cas, selon le patron de l'équipe Bruno Famin.

« Nous ne sommes pas à vendre »

« Nous avons un vrai projet avec Alpine », a déclaré Famin lors d'une interview pour Formula 1. « Nous avons le projet de développer la notoriété de la marque Alpine, à l'échelle mondiale à travers le sport automobile et la Formule 1 en particulier. »

« Nous avons le plein soutien de la haute direction. L'équipe n'est absolument pas à vendre. Nous continuerons à faire pression pour atteindre nos objectifs. »

Bruno Famin a repris la direction de l'équipe l'année dernière, à la suite d'une série de changements de direction. Après le début de saison cauchemardesque de l'équipe, le directeur technique Matt Harman et le responsable de l'aérodynamique Dirk de Beer sont également partis.

« Ce n'est pas une période amusante », a déclaré Famin. « Nous ne sommes pas là où nous voulons être en termes de performances, nous ne faisons pas le projet pour être P15 ou P16. Nous voulons être en avance, nous voulons développer les performances de la voiture et nous voulons nous battre pour les podiums et pour les victoires le plus tôt possible. »

Alpine espère toujours se redresser cette année

Famin reste déterminé à ce qu'Alpine puisse rebondir après son triste début d'année. Il comprend que cela ne sera pas l'affaire d'un instant, mais il est convaincu que le projet aura le temps de réussir.

« Tout le monde [au sein du conseil d'administration] comprend que ce n'est pas un défi facile. C'est un défi très difficile, nous devons beaucoup de respect à nos concurrents. Pour avancer, nous devons placer la barre plus haut, élever notre niveau, nous devons nous améliorer. »

« Dans l'histoire, notre équipe, auparavant sous la marque Renault, au début du projet dans les années 1970, tout le monde se moquait de nous, et nous étions forts dans ces moments-là. »

« Nous voulons profiter de ces moments difficiles maintenant. Nous savons que tout le monde a des hauts et des bas. Nous sommes en mauvaise posture, mais nous profiterons de l'occasion pour être plus forts très bientôt et apporterons certainement les changements nécessaires au sein de l'équipe pour atteindre nos objectifs. »

Il a ajouté que : « La voiture que nous avons maintenant est le résultat d'une gestion précédente. Mais ce qui est important, c'est ce que nous faisons maintenant. Et je suis content de ce que nous faisons. Bien sûr, le chemin est très long et nous avons beaucoup à améliorer. »

« Après un si mauvais départ, il serait normalement tentant de jeter l'éponge avec la voiture de cette année et de se concentrer sur la réussite de l'année prochaine mais nous sommes dans un cycle inhabituel. »

Les équipes conserveront la machine de cette année la saison prochaine, avec très peu de modifications, car la majeure partie de leurs ressources sera consacrée à la monoplace 2026, qui sera construite selon des règles aérodynamiques différentes, ainsi que de nouvelles réglementations sur les unités de puissance qui mettent davantage l'accent sur la puissance électrique et l'utilisation obligatoire de carburants 100 % durables.

Cela signifie que pour l'instant, Alpine apportera des améliorations à la voiture de cette année dans le but de sauver sa campagne. Un nouveau package est attendu pour la sixième course à Miami. D'autres mises à jour sont attendues par la suite.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Alpine F1 Team

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut