La F1 va désormais négocier avec Andretti pour arriver sur la grille en 2025

F1. Approuvée par la FIA, l'équipe Andretti va désormais devoir être évalue par la F1 pour savoir si il y a un intérêt commercialement et sportivement à faire entrer une 11ème structure dans le paddock.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Domenicali sur la grille
© Motors Inside - Alexis Perrin / Domenicali sur la grille

Alors que la F1 vient d'approuver les capacités d'Andretti à être une équipe de Formule 1 pour 2025, la F1 a peur d'une 11éme équipe de F1 pour plusieurs raisons principalement d'image et de droits commerciaux. La F1 pour croître à besoin des équipes et de spectacle. Les revenus générés par la marque F1 dépendent en effet du prix des droits télévisuels et des contrats signés avec les promoteurs des circuits dans le calendrier.

Motors Inside sans pub ?

L'intérêt de la F1 est donc d'avoir de plus en plus de spectateurs qui paient des billets ou des chaines TV prêtes à payer de plus en plus pour diffuser la Formule 1. Pour cela, l'image de la Formule 1 doit rester attractive et c'est actuellement le cas. Dès l'ores, la F1 doit être vraiment risquer l'arrivée d'une 11éme écurie en F1 ?

Avoir une image de championnat solide

Depuis quelques années et malgré les crises financières, les écuries de F1 ont trouvé un bon équilibre et arrivent même parfois à générer des bénéfices. Le budget est désormais limité et l'attractivité de la F1 est à son sommet grâce notamment aux nouveaux fans provenant de Netflix.

L'arrivée d'une 11ème écurie en F1 n'est donc pas nécessaire commercialement à la F1 pour gagner plus d'argent et risque même de provoquer l'inverse.

Stefano Domenicali expliquait cet été que la décision doit être celle qui est bonne pour le business : « Comme on le dit toujours, on doit s'assurer que la décision que l'on prendra sera bonne pour notre business. C'est notre devoir et celui de la FIA. »

En réagissant à l'annonce de la FIA de ce lundi, Stefano Domenicali a expliqué prendre note et continuer le process : « On note les conclusions de la FIA de cette première et seconde phase. On va désormais conduire notre propre évaluation pour décider du mérite de cette candidature. »

La 11éme écurie de F1 devrai payer une compensation aux 10 autres

Les équipes de F1 et la F1 ont négocié l'augmentation des frais d'entrées d'une 11ème écurie dans le paddock. En effet, les 10 équipes de F1 actuellement dans le championnat se partagent chaque année les droits rétribués par la F1. En passant de 10 à 11 équipes, chaque écurie actuellement présente perdra donc 10% des revenus, rétribués à la 11ème entité.

Pour compenser ses pertes, les droits d'entrées de la 11ème écurie sont donc faramineux, se portant à plus 200 millions d'euros depuis 2021 mais ce montant ne satisfait pas du tout les écuries actuellement face à l'augmentation de l'intérêt de la F1 dans le monde, et des négociations sont en cours pour augmenter ce ticket à plus de 600 millions d'euros permettant ainsi aux écuries de recevoir 60 millions d'euros chacune.

Récemment, l'augmentation du capital de l'écurie Alpine avait surpris par les chiffres, valorisant l'écurie franco-britannique à près d'un milliard d'euros.

Les échecs précédents des arrivées d'équipes

Dans les années 2000 et 2010, plusieurs structures sont entrées en Formule 1 et ont malheureusement pu subsister que quelques années seulement, voire même parfois, une seule saison avant d'être rachetées. La F1 ne veut pas de cette image de turnover sans cesse, néfaste pour son image.

Midland, Super Aguri, Spyker, Lotus, HRT, Virgin, Manor, autant d'équipes, autant d'échecs financiers sur la grille. Ces échecs apportent de l'incertitude et une mauvaise image aussi bien pour les sponsors que pour les spectateurs concernant la solidité du championnat.

Aucune date annoncée

La F1 va prendre le relais dans les négociations entre les équipes du plateau, la FOM et donc Andretti pour ainsi voir si Andretti peut se présenter sur la grille en 2025. Cependant pour l'heure, aucune date n'a été annoncée concernant le processus de négociation. Même si Andretti est actuellement présent dans de multiple championnats automobiles, préparer et passer tous les tests de la FIA pour s'assurer un minimum de performance prendra plusieurs années. Il est donc impératif qu'Andretti soit fixé le plus tôt possible sur son sors, 2025 étaient finalement dans seulement 2 saisons.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

1 commentaire
Donnez votre avis
  1. Gravatar Kevin Foussard
    Kevin FoussardLe 03/10/2023, 11:18
    De la nouveauté avec une nouvelle écurie pour rivaliser avec RedBull. 2 places de pilote en plus également ça serait top
    Répondre
Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut