Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

Mohammed Ben Sulayem milite pour un retour de la F1 en Afrique

F1. Le président de la FIA, Mohammed Ben Sulayem, a admis que le sport automobile devrait accorder "plus d'attention" à l'Afrique, alors que la Formule 1 y envisage un retour dans un avenir proche.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Le président de la FIA souhaite accorder plus d'attention à l'Afrique.
© Motors Inside / Le président de la FIA souhaite accorder plus d'attention à l'Afrique.

Depuis 1993 et le Grand Prix d'Afrique du Sud sur le circuit de Kyalami, le continent Africain n'a organisé aucune course de Formule 1 sur ses terres. Pourtant, le championnat du monde de F1 entame une saison avec un calendrier record de 24 courses cette année, mais l'Afrique reste le seul continent habité qui n'organise aucune course.

Le sujet revient de plus en plus sur la table ces deux dernières années et certains pilotes ont déclaré leur envie de courir en Afrique. Lewis Hamilton et Max Verstappen, qui comptabilisent à eux deux dix titres de champion du monde, ont appelé au retour de la Formule 1 en Afrique du Sud. Bien que cela ne soit pas envisagé dans un futur très proche dorénavant, le président de la FIA, Mohammed Ben Sulayem, a reconnu la nécessité de se concentrer plus intensément sur un retour du sport automobile en Afrique.

« Nous avons d'excellents contacts en Afrique. Il devrait y avoir davantage d'attention portée sur l'Afrique. », a-t-il déclaré lors d'un entretien accordé à Motorsport-Magazin.

« En Afrique du Sud, ils ont une grande histoire dans le sport automobile. Depuis l'année dernière, beaucoup de discussions portent sur le retour de la Formule 1 à Kyalami. Ce serait une grande chose pour l'Afrique. »

La Formule 1 semblait pourtant être proche de conclure un accord avec le circuit de Kyalami pour une arrivée dans le calendrier. Malheureusement, alors qu'une délégation de la FIA était présente en Afrique du Sud, un "conflit d'intérêts" a mis un terme aux négociations. Cependant, des discussions ont repris en cours d'année dernière et la question du retour de l'Afrique du Sud au calendrier est désormais floue.

Mohammed Ben Sulayem a également détaillé la manière dont la Fédération Internationale de l'Automobile cherche à renforcer les liens en Afrique en partant de la source.

« Dans certaines régions, nous commençons à la base, nous appelons cela "Motorsport in a Box" (le sport automobile dans une boîte, ndlr.). Il s'agit d'une boîte que vous recevez de la FIA. Elle contient un équipement très simple comme un chronomètre et des téléphones. Ainsi, vous pouvez au moins effectuer des tests de vitesse. », a-t-il expliqué.

« Si nous voulons grandir là-bas, nous ne pouvons pas le faire d'en haut. Je ne peux pas donner des ordres, l'eau ne coule pas vers le bas ici. C'est le contraire, ça va de bas en haut. Vous devez commencer à la base. Nous avons donc récemment lancé "Motorsport in a Box", et nous les incitons à participer au sport automobile. », a conclu Ben Sulayem.

Depuis 1950 et la création du championnat du monde, la Formule 1 a couru dans deux pays Africains : le Maroc, en 1958 sur le circuit Ain-Diab, situé à Casablanca, et donc l'Afrique du Sud, sur deux circuits différents. Le circuit Prince George à East London a accueilli trois courses entre 1962 et 1965, puis Kyalami a organisé vingt GP, entre 1967 et 1993.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Pilotes concernés

Mohammed Ben Sulayem

Plus d'actualités

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut