Autriche - Course 2 : Jordan King se joue des conditions difficiles

Jordan King sera parvenu à tirer profit de sa pole position inversée pour l'emporter lors de la seconde course du week-end. Il devance Oliver Rowland et Alex Lynn tandis que Raffaele Marciello conforte son avance au championnat.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
© GP2 Media Service - Podium 100% britannique en Autriche
© GP2 Media Service - Podium 100% britannique en Autriche
Jordan King a bénéficié des pénalités reçues par Sergey Sirotkin et Gustav Malja lors de la première course, qui lui a permis de passer de la neuvième à la huitième place de la course principale, ce qui se transforme en précieuse pole position pour la course du dimanche matin.

Cétait même une première ligne 100% Racing Engineering puisque Norman Nato occupait la deuxième position. Mais la piste étant tellement gorgée d'eau après la pluie matinale que les commissaires décidaient de lancer la course sous régime de voiture de sécurité. Celle-ci ne s'est effacée qu'au bout de trois tours.

A ce moment-là, Jordan King a su résister à la pression de son coéquipier et conserver la tête. Si les deux premiers virages se passaient sans encombre, le troisième voyait un accrochage entre Sean Gelael et le Français Arthur Pic, conduisant à l'abandon du premier et au retour en piste de la voiture de sécurité.

Si Jordan King dominait les débats, son coéquipier avait beaucoup plus de mal sur cette piste encore grasse. Il s'est ainsi fait dépasser par Oliver Rowland, Raffaele Marciello et Luca Ghiotto. Mais c'est alors que la piste a commencé à nettement sécher, comme ce fut le cas hier lors des qualifications de F1, obligeant les pilotes à tenter de refroidir leurs pneumatiques autant que possible.

Artem Markelov, en dehors des points, a alors été le premier à faire le pari de passer les slicks. Mais il fut imité dès le tour suivant par la majorité de ceux qui n'avaient rien à perdre lorsque la voiture de sécurité fit de nouveau son entrée pour évacuer la DAMS de Nicholas Latifi, parti en tête-à-queue dans le premier virage.

Lors de la relance de la course, on put assister à une avalanche de dépassements, avec Alex Lynn qui prit le meilleur sur Raffaele Marciello, avant de lui-même être victime d'une manoeuvre réussie de la part d'Oliver Rowland. Le pilote de développement de Renault signe ainsi son meilleur résultat dans la catégorie tandis que le protégé de Williams se consolera en se disant qu'il termine sur le podium après s'être élancé 11ème.

Derrière, Antonio Giovinazzi a également réalisé une très belle opération en gagnant quatre places dans les derniers tours, ce qui lui permet de se classer 5ème. Par contre, grosse déception pour Luca Ghiotto, qui est parti à la faute dans le dernier virage et finit donc 9ème, juste derrière Sergey Sirotkin, Pierre Gasly et le vainqueur d'hier, Mitch Evans.

Au championnat, le classement est toujours aussi serré puisque Raffaele Marciello ne dispose que de dix points d'avance sur Mitch Evans et onze sur Norman Nato.

De notre envoyé spécial à Spielberg
Partager
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Top