F1 - Le projet PURE pourrait être prêt dès 2013

F1 - Le projet PURE pourrait être prêt dès 2013

Le patron du projet PURE a révélé dans la presse britannique que le développement du moteur était bien avancé et qu'un bloc pourrait même être greffé à une F1 en 2013 si besoin.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Renault Sport F1
© Renault Sport F1
Craig Pollock, le patron du motoriste PURE, a confié que le développement du moteur se déroulait conformément au planning prévu. PURE développe un V6 Turbo 1.6L, moteur qui entrera en vigueur en F1 à partir de la saison 2014 mais Pollock estime que PURE pourrait être prête à installer un bloc dans une monoplace de F1 si jamais le règlement venait à changer.

«Nous pourrions être prêts à courir dès 2013. Mais le règlement prévoit autre chose. Le moteur est suffisamment avancé maintenant et nous savons que nous pourrions, si nous le devions, si le sport nous obligeait à le faire, nous pourrions l'installer dans une monoplace pour la saison 2013,» a confié Craig Pollock à Autosport.

Des rumeurs sont apparues dans la presse britannique il y a plusieurs semaines sur un possible partenariat avec McLaren, rumeurs démenties par l'écurie britannique. Pollock a confié que pour le moment PURE n'avait pas encore de partenariat avec des écuries de F1 mais que cela ne l'inquiète pas car il estime avoir du temps - la priorité sera le bon déroulement des essais à partir de juillet.

«Nous n'y avons pas encore ouvertement pensé pour le moment. Nous aurons 18 mois après le mois de juillet, si vous voulez penser comme cela. Et comme nous réaliserons des essais en juillet avec les moteurs au complet, pas seulement un mono-cylindre, mais bien avec le moteur final, nous aurons un peu de temps.»

Craig Pollock pense également que PURE aura sa place en F1 car d'après le règlement un constructeur ne peut motoriser que trois équipes de F1 - alors que Renault en motorise 4 en 2012. Il estime que PURE devra faire face à trois concurrents - Ferrari, Mercedes et Renault, ne citant même pas Cosworth - et qu'il y aura donc des opportunités.

«Mais de la manière dont le sport est fait aujourd'hui, vous avez trois motoristes : Mercedes, Ferrari et Renault (et Cosworth également). Dans le règlement, il est claire qu'à moins de circonstances exceptionnelles, chaque constructeur ne peut motoriser que sa propre équipe et deux autres équipes, donc il y a un maximum de 3 pour Ferrari, 3 pour Mercedes et 3 pour Renault,» a ajouté Pollock.


Règlement
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    Icon For Arrow-up