F1 - Pic a eu du mal avec sa Caterham évoluée à Barcelone

F1 - Pic a eu du mal avec sa Caterham évoluée à Barcelone

Charles Pic a piloté une CT03 très différente aujourd'hui et pas forcément dans le bon sens. En effet, le Français a connu de gros problèmes d'équilibre mais il reste optimiste et veut battre les Marussia demain lors des qualifications et dimanche en course.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Caterham - Pic a dû s'habituer à une monoplace différente aujourd'hui à Barcelone
© Caterham - Pic a dû s'habituer à une monoplace différente aujourd'hui à Barcelone
L'écurie Caterham a apporté beaucoup de nouveautés à Barcelone et cela n'a pas été facile à gérer pour Charles Pic qui n'a roulé que lors des essais libres 2 et qui a connu des problèmes d'équilibre mais il est convaincu que les choses peuvent être améliorées.

« Pour l'instant, la voiture n'est pas optimisée. Clairement, l'équilibre qu'on avait n'était pas bon du tout. Il y a eu pas mal de changements [sur la voiture], donc je pense que c'est logique que ça change pas mal de choses. Je pense qu'on va avoir une bonne nuit de travail avant demain et on sera capable d'en savoir un peu plus demain. Il y a pas mal de travail [à faire], » a confié Pic lors d'un point presse à Barcelone.

Le Français ne veut pas se montrer alarmant ni s'inquiéter pour le moment;même si sa monoplace n'est pas optimale, il garde confiance : « C'est difficile, enfin c'est même impossible de savoir où ça [les développements] va mener. Mais ça ne sert à rien de s'inquiéter, ça ne changera rien. Il faut essayer d'optimiser la voiture qu'on a, trouver un bon équilibre, pour l'instant on en était très loin aujourd'hui. »

Le pilote Caterham sait que les pneumatiques joueraient un rôle en course et qu'il faudra essayer de les économiser. Il a livré une partie de la recette sur comment faire : « Concrètement, il y a des types de virages qui sont plus durs pour les pneus que d'autres. Pendant la course, c'est intéressant d'être un peu moins agressif. Il y a des virages [les rapides] qu'il faut sacrifier car tu ne perds pas forcément beaucoup de temps en le sacrifiant mais tu préserves beaucoup des pneus donc le compromis est bon. Mais à l'inverse, il y a des virages où si tu le sacrifies, tu perds beaucoup de temps et tu ne préserves pas tes pneus, donc le compromis n'est pas bon. »

Avec sa "nouvelle" monoplace, Charles Pic a un objectif simple pour ce week-end : « être devant les Marussia ».

De notre envoyé spécial à Barcelone
Partager cet article
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon