Le Hungaroring équipé de vibreurs "intelligents"

Le Hungaroring équipé de vibreurs "intelligents"

La FIA a décidé d'équiper les vibreurs du Hungaroring de détecteurs électroniques afin de mieux appréhender les pilotes dépassant les limites de la piste. Ces derniers restent partagés sur cette évolution.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Ferrari - Une nouvelle génération de vibreur arrive en Formule 1
© Ferrari - Une nouvelle génération de vibreur arrive en Formule 1
Le Grand Prix de Hongrie va être le théâtre d'une nouveauté technologique jamais encore testée en Formule 1. En effet, la FIA a équipé les vibreurs du circuit de capteurs électroniques visant à contrôler les pilotes qui vont au delà des limites de la piste.

En Autriche et en Grande-Bretagne, de nombreux pilotes se sont fait épingler pour avoir dépassé les limites de la piste, et la FIA a donc décidé de réagir en installant ces capteurs aux virages 4 et 11 du circuit de Budapest.

Une décision qui n'enchante pas certaines pilotes, à commencer par Sebastian Vettel, toujours très critique : « C'est à la FIA de ne pas faire des circuits où l'on va plus vite hors piste que sur la piste. C'est un petit peu décevant. Le résultat est qu'il est souvent plus rapide de passer en dehors de la piste que sur la piste en elle même. Cela n'a pas de sens, pas vrai ? »

Daniil Kvyat rejoint les propos du quadruple champion du monde : « Il suffit de mettre des vibreurs normaux à ces endroits, et il n'y aura pas besoin de mettre de puces électroniques. Bon, maintenant nous avons ces capteurs, peut être que cela fonctionnera bien, ou pas. Personnellement, je fais plus confiance à mes yeux qu'à ces capteurs. »

Mais certains pilotes, comme Jenson Button par exemple, pensent que l'idée n'est pas forcément mauvaise : « C'est bien. J'aime bien l'idée. Tous les vibreurs se ressemblent un peu sur tous les circuits, et il est facile de les franchir et d'aller à l'extérieur. Nous avons besoin de limites. »

Lewis Hamilton, qui a été sanctionné par les commissaires pour être allé trop au large dans un virage lors des qualifications à Silverstone, reconnait que cette évolution était nécessaire : « C'est un bon pas en avant. Cela sera plus facile de contrôler car actuellement, beaucoup de virages nous permettent d'aller très loin. »
Partager cet article
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    arrow-up icon