F1 - Michelin a un nouvel adversaire pour 2011

 Icon For Chat#6  4
Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Avon pourrait récupérer les pneumatiques nippons /
Vous avez déjà pu lire sur votre site favori Motorsinside.com, le détail des tractations concernant le nouveau contrat de fourniture de pneus pour 2011. En effet, la décision de Bridgestone de se retirer dès la fin de ce championnat, laissa la porte ouverte aux plus folles rumeurs : la FIA déciderait-elle d'ouvrir à la concurrence la fourniture des pneumatiques? L'un des légendaires manufacturiers, à savoir Michelin, reviendrait-il? A quelles conditions? Qui parmi les autres fabricants pourrait se décider à sauter le pas et venir participer à la légende du pinacle du sport automobile?

Michelin, est le nom qui revient avec insistance depuis le début. D'autres manufacturiers plus "exotiques" ont été cités : Kumho et Hankook.

Aujourd'hui, la participation de Michelin est quasiment acquise, seules les conditions exigées sont encore floues. Il se dit que la volonté du manufacturier est de ne pas être le seul et unique fournisseur de pneus. Bibendum veut de la concurrence. Après sa victoire en 2006 avec Renault et Alonso, le fabricant de Clermont-Ferrand a refusé de continuer puisque la FIA voulait passer à un fournisseur unique.

Après avoir annoncé les noms de fabricants coréens, un nouveau venu fait parler de lui : Cooper Avon, cette société anglo-américaine serait en pourparlers afin de donner le change à Michelin. Avon est une société qui appartient au groupe Cooper Tire & Rubber Company. Les pneus Avon sont présents en British GT, World Sportscar C2, FIA SR2 et ALMS SR2. Les pneus Cooper ont déjà couru les 24h du mans, et sont présents en Champ Car, mais aussi en Formula Drift et dans de nombreuses catégories de Sportsman Drag Racing.

Le grand argentier de la F1, Bernie Ecclestone, a ainsi déclaré : «Nous essayons de trouver un accord. Peu importe le manufacturier, aussi longtemps que les équipes sont heureuses.»

Dans le paddock, on avance l'idée selon laquelle de nombreuses écuries préféreraient travailler avec Michelin. En effet Avon passe pour une petite structure aux capacités limitées face au mastodonte français. Face à ces réticences, Avon projetterait de récupérer les pneus fournis par Bridgestone.

Pour les équipes du plateau, il est urgent de clarifier cette situation car cela aura un impact sur les dessins des voitures prévues en 2011. Par exemple, passer un accord de partenariat avec Michelin impliquerait l'introduction de jantes 18 pouces, voulues par le manufacturier français, alors que les roues actuelles sont en 13 pouces.

Tout cela aurait un impact énorme sur la conception des monoplaces. De profonds changements sur le set-up des suspensions seraient à prévoir, car la gestion des bosses serait, elle aussi, totalement différente.

Il faut rappeler qu'à l'heure actuelle, les flancs des pneus sont plus grands, ils sont utilisés pour mieux absorber les chocs. A savoir que les flancs des pneus plus petits "bas-profil" qui viendraient avec les roues 18 pouces seraient moins efficaces, à moins que la suspension soit entièrement repensée.

2011, une année cruciale pour les écuries, car les accords de partenariat pneumatiques peuvent être le gage d'une réussite annoncée. Un seul manufacturier assurerait une continuité. Deux manufacturiers donnerait une autre saveur à la F1, cela relancerait la guerre de la performance. Si Michelin affronte un adversaire bien plus "petit" que lui, il est fort probable que les Top Teams signent avec le Bibendum. Les "petites" écuries, les plus modestes devront se contenter d'un accord avec Avon ou un autre fabricant. Les écarts entre les écuries seraient alors encore plus importants.

Une HRT à moteur Cosworth avec un châssis Dallara équipée de pneumatiques Avon, serait-elle moin rapide que cette année? La question est posée.
Partager
 Icon For Chat#6  4 commentaires

    Icon For Contact#1
    jean, 22 Apr. 2010, 18:54

    Ca serait bien une lutte Michelin/Pirelli avec les nouveaux diamètres


    Icon For Contact#1
    quatreroues, 27 Apr. 2010, 22:03

    C'est michelin qui avait fait gagner Renault. Le problème c'est que toutes les écuries voudront courir avec michelin.


    Icon For Contact#1
    nioulargo, 27 Apr. 2010, 22:38

    Je sais que l'on parle d un retour potentiel de Michelin en F1 mais vu le contexte economique actuel ont-ils les moyens de revenir tout en reduisant le personnel de leurs usines au meme moment? c est un choix de strategie de communication d entreprise que seuls les dirigeants de Michelin ont en main.


    Icon For Contact#1
    Depy, 27 Apr. 2010, 22:57

    J'aime bien ce pseudo... C'est original "quatreroues"! Sinon, c'est comme Ghson qui fait fermer des usines pour contexte économique en Belgique entre autre, et qu'en attendant, l'écurie de F1 continue de fonctionner ! Il avait été fort critiqué pour ça d'ailleurs. Je ne rentre pas plus dans les débats... J'ai pas mal de choses à faire.


graphical divider
Media centre Barcelone
La communauté digitale
pour

Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

Rejoignez la comu @motorsinside

Top