Button : "Il aurait été inutile de rouler à Bahreïn"

Jenson Button, de retour pour faire face à l'absence de Fernando Alonso, est évidemment l'attraction de ce week-end à Monaco. Il sait sa préparation imparfaite mais il estime qu'il aurait été inutile de participer aux essais à Bahreïn.
Logo Mi mini
Rédigé pPar
Jenson Button est de retour au volant ce week-end
© McLaren / Jenson Button est de retour au volant ce week-end
L'une des grandes interrogations faisant suite à la décision de Jenson Button de remplacer Fernando Alonso fut que le Britannique n'effectue pas le moindre tour dans la MCL32 avant son retour en compétition.

Interrogé sur le sujet à Monaco, le Britannique a tout simplement indiqué qu'il estimait que c'était inutile : « Evidemment, je n'ai pas conduit la voiture. Ce n'est pas idéal mais l'alternative était de faire une demi-journée d'essais à Bahreïn. Ça aurait été inutile car le circuit est tellement différent que cela n'aurait servi à rien. » Il a donc préféré opter pour la stratégie moderne, qui consiste à aligner les tours dans le simulateur de McLaren.

Le champion 2009 a été d'autant moins enclin à faire cette journée au Moyen-Orient qu'il estime n'avoir aucune pression par rapport au fait de ramener des points pendant le week-end : « Absolument aucune ! Je suis très excité, j'ai gagné ici, j'ai piloté ici pendant 17 ans, j'ai suffisamment d'expérience. » Il s'est alors livré à un exercice d'humour britannique dont il a le secret : « J'aurais été là de toute manière. Au lieu de boire du champagne, je vais pouvoir conduire une voiture de course pendant tout le week-end ! »

Etant donné qu'il a également gagné dans les rues de la Principauté, la question pouvait être de savoir s'il envisageait de suivre l'exemple de Fernando Alonso et s'aligner aux 500 miles d'Indianapolis, ou celle de Nico Hülkenberg : faire les 24 heures du Mans. Il s'est ainsi davantage orienté vers l'épreuve française et s'est même déclaré surpris que Fernando Alonso se lance dans cette opération transatlantique.

Pour Jenson Button, une chose est sûre : après son retour éphémère à Monaco, il s'agira de se concentrer sur son autre passion : le triathlon. S'il sait qu'il est trop âgé pour jouer les tous premiers rôles face aux professionnels de ce sport, il entend néanmoins tout donner pour figurer le mieux possible.


De notre envoyé spécial à Monaco
2 commentaires
Donnez votre avis
  1. Gravatar Flamaros
    Flamaros Le 24/05/2017 à 21:54
    D'un cote je comprend, d'un autre je me dis que ce remettre dans le bain des procedures un peu avant Monaco aurait pu être pas mal, meme s'il n'a pas oublie ca lui aurait permis de se remettre dans le rythme plus facilement. Et personnellement j'aurais été a sa place j'aurais quand meme été impatient de voir ce que donne les nouvelles voitures comme sensations.
    Répondre
  2. Gravatar Aifaim
    Aifaim Le 25/05/2017 à 10:27
    Flamaros@, Button a préféré rouler dans le simulateur paramétré aux caractéristiques du circuit monégasque. Il s'est justifié de ce choix en soulignant que les deux pistes n'avaient aucun rapport entre elles et qu'il n'y aurait roulé, de toute façon qu'une demi-journée... Soit l'équivalent des El1 mais avec l'obligation de se plier à un programme pas forcément en adéquation avec Monaco. Je pense, en particulier, aux pneus. Et puis, il y avait le risque de ne pas ou peu rouler en cas de problèmes mécaniques. Bien sûr, la voiture est différente dans son comportement. Mais les pilotes expérimentés se sont vite acclimatés et Button en fait partie.
    Répondre
Votre avis

Connectez-vous pour écrire un commentaire

Haut