Malaisie - Essais Libres 1 : Rosberg maitrise son sujet, Renault prend feu

Malaisie - Essais Libres 1 : Rosberg maitrise son sujet, Renault prend feu

Il a fait beau et très chaud à Sepang pour cette première séance. Mercedes a dominé son sujet avec un Nico Rosberg plus à l'aise, la Ferrari semble plus en jambes que la Red Bull en Malaisie. La Renault de Kevin Magnussen a pris feu dans la voie des stands obligeant un drapeau rouge et une amputation du premiers tiers de la séance.

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© McLaren - Derrière Mercedes et Ferrari c'est l'Espagnol qui talonne
© McLaren - Derrière Mercedes et Ferrari c'est l'Espagnol qui talonne
Après un lancement de séance somme toute classique, la Renault de Magnussen a pris feu dans la ligne des stands.





Mécaniciens et ingénieurs ont brandi les extincteurs et Kévin Magnussen s'est extrait en urgence de sa monoplace, l'incendie n'a été maitrisé qu'après plusieurs minutes, on voyait un liquide jaillir du capot moteur de la Renault en permanence et les départs de feu se multipliaient. Le drapeau rouge n'a été signalé qu'après de longues minutes alors que la voie des stands devenait impraticable. La séance a été interrompue mais le chronomètre a lui continué de tourner.




Le premier tiers de la séance ayant été tronqué, les pilotes se sont bousculés au feu rouge pour repartir en piste. La scène quelque peu inhabituelle sur un circuit fait plutôt penser à un carrefour urbain à une heure de pointe.




Nous arrivions à la mi-séance, tous les pilotes avaient rejoint la piste pour enregistrer au moins un temps et même de l'améliorer à l'exception bien sûr de Magnussen. Les Mercedes ont pris les choses en main rapidement avec un meilleur temps de référence pour Rosberg en 1"35"227 reléguant Hamilton à 5 dixièmes en 1"35"798. Derrière elles, les Ferrari se plaçaient pour le moment en 2ème force tandis que Red Bull talonnait mais Verstappen 5ème se portait tout de même à 6 dixièmes de Vettel 4ème. Prenaient alors la suite Sergio Pérez à 2"374 du temps de Nico Rosberg suivi de près par Jenson Button et Nico Hulkenberg tandis que Daniil Kvyat complétait le top 10.

Au-delà du top 10 l'Espagne était à l'honneur avec Alonso et Sainz, Grosjean était titulaire du 12ème temps devant les Williams, qui semblaient bien en difficulté en ce début de weekend. L'autre pilote Haas, Esteban Gutierrez leur emboitait le pas, suivi des Sauber et de la Renault rescapée de Palmer, alors que les Manor fermaient la marche avec Esteban Ocon devant Pascal Wehrlein.

Les pilotes enchaînaient les tours et fait notable, la trajectoire dans l'épingle du virage 15 semblaient inédite. Rappelons que l'inclinaison a été modifié avec un intérieur plus haut de 1 mètre par rapport à l'extérieur, ce qui force les pilotes à prendre une trajectoire bien plus large en ne cherchant pas la corde pour éviter le décrochage en sortie de virage. De même au fil de la séance une trajectoire plus claire se dessinait sur le bitume, comme on peut le voir traditionnellement en temps de pluie avec une trajectoire se séchant. Ici le phénomène est analogue car ce sont les remontées d'huile du bitume neuf qui s'évaporent suite aux passages répétitifs des monoplaces qui chauffent la piste.

La séance touchant à sa fin, il est temps de proposer un bilan final de cette première séance d'essais très matinale. La deuxième moitié de la séance n'a pas vu beaucoup de changements dans le classement des temps. Rosberg est resté maître du meilleur temps chaussé des pneus tendres tandis que Hamilton à 5 dixièmes est chaussé des mediums. Les Ferrari sont restées la deuxième force de ce début de weekend et la surprise est venue de McLaren avec un Fernando Alonso qui est venu s'intercaler entre les Ferrari et les Red Bull, l'évolution moteur apportée par Honda sur la MP4-31 de l'Espagnol seulement semble porter ses fruits. Aux 8ème et 9ème rangs on retrouve les Force India de Hulkenberg et de Pérez, Jenson Button ferme la marche du top 10.

Côté français Romain Grosjean semblait avoir souffert du comportement de sa monoplace mais restait quelques centièmes devant Gutierrez, de son côté Esteban Ocon se place six dixièmes devant Pascal Wehrlein. Renault a monopolisé la première partie de la séance à ses dépens, l'écurie française a connu un incendie sur la monoplace de son pilote danois Kevin Magnussen dans la voie des stands, on ne connait pas encore la cause de cet accident.





Essais LibresSepangRosberg
    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    Icon For Arrow-up