Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

Max Verstappen condamne les propos de Nelson Piquet

F1. Le Néerlandais a réagi aux propos tenus par Nelson Piquet à l'encontre de son ancien rival, Lewis Hamilton.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Max Verstappen dénonce aussi un manque de communication
© Red Bull / Max Verstappen dénonce aussi un manque de communication

C'est une vive polémique qui a frappé le monde de la Formule 1. En début de semaine, des propos tenus péjoratifs et racistes tenus par Nelson Piquet à l'encontre de Lewis Hamilton sont ressortis.

Ce jeudi, en conférence de presse, Max Verstappen l'ancien rival du Britannique a été interrogé sur ces déclarations qui ont fait polémique. Le champion du monde n'a pas échappé à la question tant attendue surtout qu'il est en couple avec la fille du triple champion du monde.

« Je pense que la formulation qui a été utilisée n'était pas correcte même si, évidemment, il y a différents types de culture et des choses qu'ils disaient quand ils étaient petits ou plus jeunes. Que ce soit une leçon pour l'avenir, de ne pas utiliser ce mot, car c'est très offensant et, surtout de nos jours, ça fait davantage parler. »

Le pilote Red Bull défend le Brésilien, sur ses propos en affirmant qu'il « n'est pas raciste ». Le Néerlandais dénonce le manque de communication entre les différentes parties.

« Quand on bannit les gens, ça n'aide en fait pas la situation, car on ne parle pas. Il faut communiquer. La communication est vraiment importante, car si on bannit seulement, ça n'aide pas ce que l'on essaie de faire respecter. On essaie d'éduquer les gens, donc c'est mieux d'avoir une discussion »

« Ces choses-là peuvent être facilement résolues. Quand on se bat avec quelqu'un et que l'on insulte quelqu'un, que l'on a ensuite une bonne discussion et des excuses, c'est exactement pareil. Ce n'est pas génial pour celui que l'on contrarie, mais les choses peuvent facilement s'oublier. Tant que l'on apprend de l'erreur que l'on a commise ou du mot que l'on a utilisé, je ne pense pas qu'il faudrait être banni du paddock, surtout quand on est triple champion du monde. »

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Grand Prix de Grande-Bretagne

Plus d'actualités

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut