Ocon roulera en EL1 en Hongrie et vise une place chez Renault pour 2017

Ocon roulera en EL1 en Hongrie et vise une place chez Renault pour 2017

Esteban Ocon va participer à la première séance d'essais libres du Grand Prix de Hongrie, vendredi matin, au volant de la Renault. Cela sera sa deuxième tentative consécutive après celle de Silverstone il y a deux semaines.  Icon For Chat#6  2

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Renault - Ocon va retrouver la Renault en Hongrie
© Renault - Ocon va retrouver la Renault en Hongrie
Le jeune français Esteban Ocon n'en fini plus de se glisser dans des cockpits de Formule 1. Après un séance sur la Renault dans le cadre du Grand Prix de Grande-Bretagne, il a ensuite participé aux tests après la course sur la piste de Silverstone au volant de la Mercedes.

En Hongrie, c'est une nouvelle fois Renault qui lui permettra de participer aux EL1, comme l'a confirmé le directeur sportif de la marque au losange, Frédéric Vasseur : « Esteban a piloté avec nous lors des EL1 à Silverstone avant deux journées d’essais chez Mercedes AMG. Nous allons donc vérifier ce qu’il est autorisé à nous dire à ce sujet ! Le plan est désormais de le faire à nouveau participer aux EL1 en Hongrie dans le cadre de son programme sur la saison. »

Du temps de roulage précieux pour que l'équipe puisse se faire un réel avis sur le niveau du Français, en vue d'une possible titularisation en 2017 : « Après ça, nous aurons un meilleur aperçu de son potentiel, mais c’est un candidat naturel à un de nos baquets pour 2017. » a déclaré Vasseur.

Mais Ocon ne souhaite pas encore brûler les étapes, même s'il se murmure qu'il pourrait bien remplacer Jolyon Palmer d'ici la fin de l'année : « Mon objectif est maintenant d’être en F1 l’année prochaine et je vais travailler autant que possible pour cela. Mercedes a été heureuse de mon travail. Cela fait maintenant pas mal de temps que je suis dans le paddock donc oui, je suis prêt à courir dès qu’une opportunité sera là pour moi. Les patrons décideront ce qu’ils voudront avoir chez Renault mais je me sens prêt pour courir en Formule 1 maintenant. Pour le moment c’est trop tôt pour en parler. J’ai encore des séances d’essais libres 1 à faire avec eux. Je vais continuer le travail et me concentrer sur mon objectif . » a précisé le Français.

De son côté, Palmer ne s'inquiète pas outre mesure de la pression mise sur ses épaules par le Français : « Je le connais très bien ,c'est un membre de l'équipe et je ne suis pas inquiet par rapport à mon baquet vis à vis de lui. Je reste concentré sur ce que je dois faire. »
Partager cet article
 Icon For Chat#6  2 commentaires

    Icon For Contact#1
    Aifaim, 19 Jul. 2016, 18:52

    Les volants "Renault" sont terriblement convoités, à commencer par leurs titulaires actuels et c'est assez logique. Les Top Team affichent déjà complet. Derrière arrivent les clients Mercedes Williams et Force India pour lesquels l'horizon est bouché, sauf à miser sur une belle progression technique l'an prochain : McLaren et Renault. Vandoorne est sur les rangs pour Honda et, au cas où il remplacerait Button, ce dernier aurait, paraît-il, le choix entre Williams et Renault. Chez Toro Rosso, les baquets sont distribués en vase clos. Chez Haas, les pilotes ne sont pas les maillons faibles et ils ont guère d'ouverture. Alors, pourquoi changer ? Il reste Manor et Sauber qui ont en point commun de vendre leurs volants pour subsister, une perspective peu attrayante pour les pilotes déjà en place. Voilà pourquoi Renault est si convoitée.


    Icon For Contact#1
    mecanix, 20 Jul. 2016, 7:54

    trés juste synthèse de la situation .


La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
arrow-up icon