Sebastian Vettel prend la défense de Mick Schumacher : "Laissez le tranquille"

F1. Après un second accident réduisant sa voiture en miettes, Mick Schumacher n'est pas dans une situation facile, lui qui n'a toujours marqué aucun point depuis son arrivée en Formule 1.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Vettel a toujours était proche du fils de son idole d'enfance.
© Aston Martin / Vettel a toujours était proche du fils de son idole d'enfance.

Le début de saison de Mick Schumacher est dans la continuité de l'année dernière, malgré une 11e place encourageante au Grand Prix de Bahreïn, le laissant à une place d'un premier point en Formule 1. Le reste des courses n'a pas permis au pilote allemand de montrer son talent, avec notamment un gros accrochage en qualifications à Jeddah.

Motors Inside sans pub ?
Abonnez-vous

Après un week-end monégasque difficile pour le pilote Haas, soldé par un impressionnant crash sans conséquence physique pour le pilote mais coupant en deux sa monoplace, la facture est encore lourde. La pression de son patron grandissant et les critiques extérieurs sur son pilotage se faisant de plus en plus fréquentes, son ami et compatriote Sebastian Vettel a souhaité prendre la défense de Mick face aux critiques.

« C'est si facile et rapide de faire une erreur, je ne sais pas exactement ce qui lui est arrivé [dans cet accident]. Je ne l'ai pas vu, mais le plus important est qu'il soit indemne. Je n'ai aucun doute qu'il puisse faire mieux que ce qu'il montre actuellement mais je pense que vous devriez le laisser tranquille pendant un moment. »

Mick lui s'est exprimé sur son accident : « Evidement c'est très embêtant. Je pense qu'en terme de rythme nous étions là. C'est juste une question de garder la voiture sur la piste et malheureusement je n'en étais pas capable. Le rythme semblait bon et j'avais l'impression de pouvoir attaquer. Nous nous sommes retrouvés un peu trop au large, bien qu'il s'agisse d'une marge de 10 centimètres au final et c'était assez pour perdre toute l'adhérence que nous avions. Et malheureusement le résultat est celui-là. »

Avec le prochain Grand Prix dans les rues de Bakou dans deux semaines, le moteur Ferrari de sa VF-22 devrait permettre au jeune pilote de 23 ans de se hisser dans les points. Sinon, la pression ne fera que s'intensifier.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Grand Prix de Monaco

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut