Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

Madrid versera deux fois plus d'argent que Barcelone pour accueillir le Grand Prix d'Espagne

F1. Alors que Madrid vient d'officialiser son arrivée en F1 à partir de 2026, le chaîne de télévision catalane TV3 affirme que la capitale du pays paiera 48 millions d'euro à la F1, contre les 25 millions versés par le circuit de Barcelone.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Le contrat de Madrid avec la F1 durera de 2026 à 2035.
© ifema / Le contrat de Madrid avec la F1 durera de 2026 à 2035.

C'est officiel depuis quelques jours, le Grand Prix d'Espagne se tiendra à Madrid à partir de 2026. Cette arrivée coïncide avec la volonté de Liberty Media qui souhaite organiser des courses de F1 dans des villes rayonnantes à travers le monde et avec un fort intérêt commercial. Miami en 2022 et Las Vegas, l'an dernier, en sont des exemples flagrants.

Contrairement aux villes américaines, le circuit de la capitale espagnole ne sera pas complètement urbain et sera présent au calendrier pour les dix prochaines années. 100 millions d'euros seront investis pour que le tracé voit le jour. Tandis que l'événement pourrait rapporter jusqu'à 500 millions d'euros par an, selon l'IFEMA.

48 millions d'euro pour participer au championnat contre les 25 de Barcelone

Mais l'investissement de Madrid ne se limite pas aux frais pour construire le circuit. Le média espagnol TV3 affirme que la ville va payer 52,1 millions d'euros à la F1, soit 48 millions d'euros pour accueillir la catégorie reine du sport automobile.

Si le nombre s'avère être exact, la F1 toucherait au total plus d'un demi-milliard de dollars avec ce contrat qui dure jusqu'en 2035. Ce montant, payé par la capitale espagnole, est deux fois plus élevé que les 25 millions qu'offre Barcelone pour organiser le Grand Prix jusqu'en 2025.

L'augmentation des coûts d'entrée pour les Grand Prix sera à terme bénéfique pour les différentes écuries de la grille, qui se partagent les une partie des recettes de la F1 en fonction de leurs performances au classement constructeur sur la saison précédente.

Avec la présence des pays du golfe, payants cher leur ticket en F1 et maintenant de Madrid, avec un contrat plus lucratif que Barcelone, les équipes pourraient obtenir encore plus d'argent dans les années à venir. En 2022, c'est plus 2,5 milliards qu'avait généré la Formule 1 à Liberty Media et l'année 2023 devrait être encore plus prolifique pour le groupe américain et les écuries.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Grand Prix d'Espagne

Plus d'actualités

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut