Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

Fernando Alonso souhaite prolonger avec Aston Martin mais n'exclût pas un départ de la F1

F1. Fernando Alonso s'est engagé avec Aston Martin en 2023. L'équipe anglaise a confirmé ses progrès depuis son changement de nom. Après une saison très solide de l'espagnol et de son équipe, Fernando Alonso affirme vouloir prolonger avec Aston Martin. Néanmoins, il n'exclût pas un départ de la F1.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Fernando Alonso est en fin de contrat à l'issue de l'année 2024
© Aston Martin / Fernando Alonso est en fin de contrat à l'issue de l'année 2024

C'est un projet ambitieux que met en place Aston Martin. Depuis son changement de nom en 2021, l'équipe britannique a décidé de viser les premières places. Dans un premier temps, cela s'est traduit par l'arrivée de Sebastian Vettel l'année du lancement du projet. Un pilote qui était en fin de carrière et qui sortait d'un passage mitigé chez Ferrari, mais un quadruple Champion du Monde. Les deux années de collaboration entre les deux parties ont permis de mettre en place le développement de la monoplace progressivement. Cependant, après deux saisons, l'ancien pilote de Red Bull a raccroché la combinaison dans le vestiaire.

Alors que Fernando Alonso était en fin de contrat chez Alpine fin 2022, l'Espagnol et Aston Martin ont décidé de se projeter rapidement. Sebastian Vettel a terminé la saison 2022 et Fernando Alonso a pris le relais en 2023.

Un accord gagnant-gagnant

Les deux parties étaient parfaitement d'accord lors des négociations. Aston Martin cherchait un remplaçant à son pilote allemand et Fernando Alonso voulait à tout prix rester en F1. Les discussions ont avancé rapidement et l'ancien pilote d'Alpine est monté dans l'AMR23 pour la première fois lors des essais hivernaux de 2023. Quelques semaines plus tard, lors du premier Grand Prix de la saison, Aston Martin et Fernando Alonso ont montré tous les progrès accomplis. Les Verts se sont même montrés, pendant plusieurs courses, comme l'équipe pouvant rivaliser avec Red Bull.

La première partie du championnat a permis à Aston Martin de viser le podium constructeur. Les difficultés sont intervenues à partir de la période estivale. La voiture a manqué de développement. Néanmoins, l'équipe est passée de la 7e place au championnat constructeur, avec seulement 55 points en 2022, à la 4e place avec 280 points.

L'ascension a été fulgurante et le double Champion du Monde n'y est pas étranger. À lui seul, il a engrangé 206 points. Compte tenu des progrès entre 2022 et 2023 et du début précoce du développement de l'équipe, 2024 s'annonce comme une année très importante pour l'avenir du projet.

Réfléchir à son avenir en F1

Après être revenu en F1 avec Alpine et avoir rencontré deux années en dents de scie, Fernando Alonso a retrouvé des couleurs chez Aston Martin. Le pari qui semblait fou a été très payant. L'Espagnol a terminé 4e lors du dernier championnat pilote, obtenant de nombreux podiums. Il a porté Aston Martin, même pendant la seconde partie de 2023 compliquée. À travers les progrès effectués par l'équipe, l'Espagnol a affirmé son envie de poursuivre avec l'équipe anglaise l'année suivante, puisqu'il est en fin de contrat à l'issue de l'exercice 2024.

« Si je veux continuer à courir, je vais devoir analyser les options », a déclaré Fernando Alonso lors de l'inauguration de l'AMR24. « Mais ma priorité sera toujours de m'asseoir et de discuter avec Aston Martin. Ils m'ont donné l'opportunité l'année dernière de les rejoindre et je suis très fier d'en faire partie. Avec la nouvelle usine et tout ce qui se passe, il y a un grand avenir dans cette équipe. Je veux explorer toutes les possibilités pour courir ici pendant de nombreuses années. »

Fernando Alonso soufflera sa 43e bougie le 29 juillet 2024. Néanmoins, l'ancien pilote de Ferrari a montré maintes et maintes fois qu'il avait le niveau et l'envie de piloter au plus haut niveau. Par conséquent, il a admis réfléchir à s'installer sur le long terme avec l'écurie de Lawrence Stroll. « Tout d'abord, je dois décider moi-même si je veux encore consacrer quelques années à ce sport que j'aime », a expliqué l'Espagnol. « J'adore conduire. Tout l'hiver, j'ai conduit des voitures différentes : une voiture DTM, cross, rallye, karts. J'adore la F1, mais conduire en général. Donc, si ce n'est pas la F1, je serai heureux dans n'importe quelle autre forme de sport automobile. J'aurai peut-être plus de temps pour ma vie privée, qui est aussi très importante, à cet âge. »

Un pilote toujours attractif

Pendant sa prise de parole, Fernando Alonso a montré sa volonté de continuer chez Aston Martin. Si les négociations n'aboutissent pas avec son équipe actuelle, l'Espagnol n'a pas exclu l'idée de trouver une nouvelle écurie. Il sait qu'il possède un statut assez particulier, qui ne laisse aucune équipe indifférente. « Si nous ne parvenons pas à un accord et que je veux m'engager à courir en F1, je sais que j'ai une position privilégiée », a-t-il affirmé. « Je suis probablement attrayant pour les autres équipes avec mes performances de l'année dernière. Il n'y a que trois champions du monde sur la grille et qu'un seul disponible. »

Dans sa réflexion, le double Champion du Monde a expliqué que son âge actuel n'était pas une limite. Il a même concédé avoir dépassé ce qu'il pensait être l'âge limite.

« Il y a quelques années, je disais que la limite était de 40 à 41 ans », a raconté Fernando Alonso. « Maintenant, après m'être vu l'année dernière, motivé et performant, je pense pouvoir continuer encore quelques années. Cet hiver, j'ai dépassé un peu les attentes des tests physiques. Je dirais que si vous êtes motivé et que vous voulez vous engager, vous pouvez conduire peut-être jusqu'à 48, 49 ans ou même 50 ans. Mais en même temps, il faut tout abandonner dans la vie. La F1 exige un dévouement total. J'ai donné ma vie pendant 24 ans à ce sport, ce qui me rend heureux... Et ça me va. Je peux continuer à le faire pendant encore quelques années. Mais je ne sais pas si je courrai jusqu'à 50 ans, avec un calendrier aussi exigeant. Pas pour mes capacités, mais parce qu'il y a d'autres choses dans la vie qui m'intéressent. »

Fernando Alonso est lié avec Aston Martin jusqu'à l'issue de la saison 2024.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Pilotes concernés

Fernando Alonso

Plus d'actualités

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut