Olivier Panis : "si il y en a un qui méritait, c'était Gasly !"

Olivier Panis : "si il y en a un qui méritait, c'était Gasly !"

Olivier Panis n’est désormais plus le dernier vainqueur français en Grand Prix. Passage de témoin avec son successeur Pierre Gasly !

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Alpha Tauri - Pour Olivier Panis, Pierre Gasly doit maintenant quitter Alpha Tauri et la filière Red Bull !
© Alpha Tauri - Pour Olivier Panis, Pierre Gasly doit maintenant quitter Alpha Tauri et la filière Red Bull !
Gentiment chambré par Julien Fébreau ce dimanche sur Canal+ comme la Marie Myriam (ndlr : la dernière victoire française à l’Eurovision de la chanson) de la Formule 1 française, Olivier Panis a enfin passé le relais à un autre pilote tricolore vainqueur en Grand Prix.

Pour l’histoire, ce successeur sera donc le Normand Pierre Gasly, vainqueur ce dimanche à Monza à l’occasion du Grand Prix d’Italie 2020.

Invité par téléphone chez nos confrères de RMC Sport, Olivier Panis a réagi à la victoire de son jeune compatriote. Une émotion qu’il connait si bien, en ayant gagné dans des circonstances un peu similaires, sur une voiture du milieu de tableau, une Ligier, après une course pleine de rebondissements à Monaco… le 19 mai 1996.

Olivier Panis était particulièrement touché par la victoire de Pierre Gasly : « C’est magnifique. C’est quelqu’un que je connais, on se côtoyait souvent à ses débuts en Formule Renault. Je suis ravi : si il y en a un qui méritait, c’était lui ! (ndlr : Gasly) »

Toujours engagé dans le sport automobile, en tant que manager, l'ancien pilote était au Nurburgring ce dimanche pour une course de GT. Il a quand même pu suivre le Grand Prix d'un œil avisé.

Avec ces conséquences sur le héros de Monza 2020 : « Bien sur que ça va lui changer sa vie. Pierre mérite d’avoir un volant dans une très grande équipe, pour gagner des nouvelles courses et pourquoi pas le championnat des pilotes. »

« Je suis ravi : si il y en a un qui méritait, c’était lui ! »


Olivier Panis a aussi salué le sang-froid du pilote Alpha Tauri, qui a notamment cassé l’aspiration de Carlos Sainz avec des zigzags en ligne droite, à bonne distance de l’Espagnol. « La moindre petite erreur était cruciale, surtout que Sainz n’était pas loin du tout. » a rappelé le pilote originaire de Lyon.

Et son choix était clair : sur les trois pilotes français présents sur la grille, il voulait que ce soit Gasly qui lui succède. Un jeune pilote, 24 ans, et né le 7 février 1996, soit trois mois seulement avant sa victoire à Monaco !

« C’est un gamin vraiment bien dans ses baskets. Il a vraiment mangé son pain noir avec Red Bull et Helmut Marko qui m’insupporte avec ses propos dans le vif et pas toujours construit. Pierre, c'est quelqu'un qui me correspond plus que les autres. Il l' a fait. Je suis ravi. Si ça peut faire du bien au sport automobile français, ce serait génial »

« Il a vraiment mangé son pain noir avec Red Bull et Helmut Marko qui m’insupporte avec ses propos à cahud et ses décisions pas très sensées. »


Maintenant, Panis se projette. Malgré cette victoire rocambolesque, Gasly doit quitter Alpha Tauri, pour une plus grande équipe. Mais hors de question de retourner chez Red Bull !

« Je ne pense qu’il ne faut pas rester trop longtemps dans la filière Red Bull. Il pourrait aller chez Mercedes, carrément. Hamilton aura forcément à un moment donné une baisse de régime. Pierre est un pilote qui a plein de choses à prouver. »

Allô Toto Wolff ?

« Il pourrait aller chez Mercedes, carrément. »




    Sur Grand Prix d'Italie

    La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
    Icon For Arrow-up