Grand Prix d'Autriche - Le monopole Verstappen durant la course

F1. Rien ne pouvait pouvoir sembler déloger Verstappen de la première position ce weekend. Le Néerlandais repart des terres de son équipe avec une nouvelle prestation impériale. Le Néerlandais a accumulé le plus de points possible et repart avec une avance accrue au championnat du monde des pilotes.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
7ème victoire de Verstappen cette saison
@ Motors Inside / Alexis Perrin / 7ème victoire de Verstappen cette saison

Le début de course a été particulièrement bref. La faute à un Yuki Tsunoda très agressif qui répandait des débris provenant de son aileron avant partout au virage 1 suite à un contact avec Ocon avant de faire un petite escapade dans le gravier au virage 4. Cette petite sortie de piste provoquait une voiture de sécurité. La course reprenait au 4ème tour.

Motors Inside sans pub ?

Face à la Red Bull ultra dominante de Max Verstappen, Charles Leclerc savait qu'il ne devait pas laisser le Néerlandais s'échapper en tête. Malgré des tentatives de dépassement par l'extérieur au virage numéro 3 et 4, le Monégasque était dans l'incapacité de mettre un genou à terre à son rival. Négociant mal la relance de la voiture de sécurité, le Monégasque voyait un écart de 1,5 secondes se créer dès le premier tour de la reprise. Ecarté du DRS de la monoplace autrichienne devant lui, Leclerc était laissé vulnérable à Carlos Sainz. Ce dernier, plus rapide que son voisin de garage, avec l'aide du DRS, demandait alors la position à son équipe afin d'aller chercher Verstappen. Ferrai décidait de geler les positions.

Très tôt dans la course, les limites de piste apparaissaient comme un enjeu majeur de ce Grand Prix. Dépassé par Lewis Hamilton au départ, Lando Norris ne mettait pas seulement la pression à son compatriote sur la piste mais aussi à la radio. Le pilote McLaren reportait à son équipe tous les dépassements des limites de piste du septuple champion du monde. Très tôt dans la course, l'essentiel des commentaires de Julien Fébreau et Jacques Villeneuve consistaient à énoncer tous les excès des pilotes. Hamilton et Yuki Tsuonda étaient les premiers pilotes à en accumuler trop et être réprimander d'une pénalité de 5 secondes.

Décidément, la Haas n'est pas une voiture taillée pour la course. Encore une fois, auteur d'une belle séance de qualifications, Nico Hülkenberg dégringolait lentement au classement dès que ses pneus commençaient à accumuler les tours de parcourus. Dépassé par Pierre Gasly au 11ème tour, l'Allemand plongeait dans les stands le même tour pour chausser des gommes neuves. Celui-ci n'avait pas le temps de les user que son moteur explosait en fumée au 14ème tour. L'abandon d'Hülkenberg provoquait une voiture de sécurité virtuelle ce qui incitait de nombreux pilotes à en profiter pour rentrer. Lewis Hamilton, Lando Norris, Alexander Albon, George Russell et Esteban Ocon faisaient partie de ces pilotes.

Les deux chevaux cabrés rentraient dans leurs écuries un tour plus tard que leurs adversaires. Malgé des arrets au stand particulièrement long, lents de plus de 4 secondes, l'espoir de s'imposer pour la victoire était maintenue en vie par un Leclerc véloce. Le Monégasque fondait comme neige au soleil sur Verstappen qui ne s'était pas encore arrété et qui était en difficulté avec ses gommes mediums vieillissantes. Au 20ème tour, 15,5 secondes séparaient les deux hommes. Au 25ème tour cet écart était descendu à 13,4 secondes. Souhaitant stopper l'hémorragie, le Néerlandais décidait de chausser des pneumatiques dures neuves.

Si l'on pouvait espérer une bataille intense entre Verstappen et Ferrari, il n'en fut rien. Le Néerlandais se débarrassait sans peine de Carlos Sainz et Charles Leclerc pour reprendre la tête de la course.

La milieu de peloton également était animé. Pierre Gasly, Valtteri Bottas et Kevin Magnussen offraient aux spectateurs une bataille à 3 roue dans roue impressionnante. Avec ses gommes neuves c'est le Normand qui en sortait vainqueur. Auteur d'un début de course flamboyant, le pilote Alpine affichait un rythme de course supérieur à celui de la Mercedes de George Russell derrière lui. Il s'avérait que le natif de Rouen poussait sûrement un peu trop fort car la direction de course le réprimandait de 5 secondes de pénalité. Le Français allait faire partie d'une longue liste de pilotes à être pénalisé pour les mêmes raisons.

La domination de Verstappen était telle sur les terres autrichiennes que celui-ci se permettait de plonger dans les stands au 69ème tour pour aller chercher le meilleur tour en course. Les mécaniciens devaient faire un arrêt parfait, Charles Leclerc était seulement à 23 secondes derrière lui. Porté par la marée orange dans les gradins, le Néerlandais allumait en violet tous les secteurs pour prendre le meilleur tour en course à son coéquipier. Absolument rien n'a échappé au monopole Max cette saison.

Seulement 15ème sur la grille, Sergio Perez a effectué une remontada spectaculaire pour aller chercher la 3ème position. Le Mexicain a notamment été l'un des protagonistes d'un duel passionnant entre lui et Carlos Sainz lors des 15 derniers tours de course. Perdant de nouveau beaucoup de points sur Max Verstappen, Perez sauve les meubles en gagnant beaucoup d'unités sur Fernando Alonso qui a fini seulement en 6ème position.

Ayant fini à la 5ème position, Lando Norris pouvait un temps espérer le podium mais il s'est avéré que sa monoplace n'est pas encore prête à un tel challenge. Le Britannique peut cependant être réjoui de voir les améliorations apportées par son équipe permettre à sa voiture de faire un tel bond en avant dans la hiérarchie.

PiloteEquipeTempsEcartTours
1VerstappenOracle Red Bull Racing1:25:33.60771
2LeclercScuderia Ferrari+5.15571
3PerezOracle Red Bull Racing+17.18871
4SainzScuderia Ferrari+21.37771
5NorrisMcLaren F1 Team+26.32771
6AlonsoAston Martin Aramco Cognizant F1 Team+30.31771
7HamiltonMercedes-AMG Petronas Motorsport+39.19671
8RussellMercedes-AMG Petronas Motorsport+48.40371
9GaslyBWT Alpine F1 Team+57.66771
10StrollAston Martin Aramco Cognizant F1 Team+59.04371
11AlbonWilliams Racing+69.76771
12OconBWT Alpine F1 Team+1 Tour71
13SargeantWilliams Racing+1 Tour 71
14GuanyuAlfa Romeo F1 Team Stake+1 Tour71
15De VriesScuderia AlphaTauri+1 Tour71
16BottasAlfa Romeo F1 Team Stake+1 Tour71
17PiastriMcLaren F1 Team+1 Tour71
18TsunodaScuderia AlphaTauri+1 Tour71
19MagnussenMoneyGram Haas F1 Team+1 Tour71
20HülkenbergMoneyGram Haas F1 Team+DNF

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Image Circuit spielberg
Drapeau AutricheGP Autriche
00h00m00s
Course terminée
Vendredi 30 juin
13h30 - 14h30
Samedi 1 juill.
16h30 - 17h30
Dimanche 2 juill.
15h - 16h
Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Grand Prix d'Autriche

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut