Nicholas Latifi : un Canadien de plus sur la grille 2020

Nicholas Latifi : un Canadien de plus sur la grille 2020

Après George Russell en 2019, l'écurie Williams opte pour un nouveau rookie en 2020 avec le vice-champion de F2, Nicholas Latifi. Présentation du pilote Canadien avant son premier Grand Prix de F1.      1 réaction

Logo Mi Redaction
Rédigé par
© Motors Inside - Nicholas Latifi pour ses premiers roulages avec Williams
© Motors Inside - Nicholas Latifi pour ses premiers roulages avec Williams
La prochaine saison 2020 de F1 qui s’amorce la semaine prochaine à Melbourne réunira deux pilotes canadiens en F1 soit Lance Stroll et Nicholas Latifi. Il va sans dire que c’est une première dans l’histoire. Apprenons à mieux connaître ce nouveau venu. Latifi est né à Montréal et a déménagé par la suite à Toronto. Il est âgé de 24 ans. Latifi fera ses premiers tours de roues en F1 avec l’écurie Williams comme l’avait fait Lance Stroll en 2017 à sa première saison.

La saison dernière en Formule 2, il a été couronné vice-champion de la série derrière Nyck de Vries. En 22 courses avec l’écurie DAMS, il a récolté 214 points dont 4 victoires pour un total de 8 podiums. Latifi a fait ses débuts en monoplace en 2012 dans le championnat d’Italie de Formule 3 avec l’écurie BVM. En 24 courses, il a remporté une épreuve dont 4 podiums pour un total de 117 points et le 7e rang au classement des pilotes. Cette même année, il a couru dans la Toyota Racing Series pour l’écurie Giles Motorsport. Il termine alors au 9e rang du classement avec 503 points. En 2013, il participe à deux championnats en Formule 3 avec l’écurie britannique Carlin. Il court en Championnat de Grande- Bretagne et en Championnat d’Europe. En 11 courses au Championnat de Grande-Bretagne, il termine au 5e rang des pilotes avec 97 points. Au championnat d’Europe, en 30 épreuves, il obtient 45 points pour terminer au 15e rang des pilotes.

En 2014, ce fut une année très occupée pour le canadien, avec une participation à trois championnats. Il est inscrit au Championnat d’Europe de Formule 3 avec l’écurie italienne Prema Powerteam. En 30 courses avec eux, il obtient un podium pour un total de 128 points et la 10e position au classement des pilotes. Toujours cette même année, il court en Formule Renault 3.5 avec l’écurie française Tech 1 Racing. En 6 courses, il a obtenu un podium et un total de 20 points. Il participe aussi à deux épreuves en GP 2 avec l’écurie allemande Hilmer Motorsport.

En 2015, il continue son aventure en Formule Renault 3.5 avec l’écurie britannique Arden International. En 17 courses, il obtient 55 points pour terminer 11e au classement. Cette même saison, il participe à 7 épreuves en GP 2 avec MP Motorsport. En 2016, il devient pilote d’essai en Formule un pour Renault. Il court aussi en GP 2 avec l’écurie française DAMS. En 22 courses, il obtient un podium pour un total de 23 points au classement et le 16e rang des pilotes. En 2017, il court en Formule 2, toujours avec DAMS. En 22 épreuves, il remporte une victoire et obtient 9 podiums pour un cumulatif de 178 points et la 5e position au classement des pilotes. En 2018, il a été pilote d’essai pour l’écurie de Formule un Force India qui est devenue Racing Point Force India. Somme toute, un parcours assez bien étoffé pour ce pilote de 24 ans. Il sera intéressant de voir comment il va composer cette année en F1 avec Williams aux côtés de son jeune coéquipier anglais, George Russell. Fait à noter, afin de bien évaluer Latifi cette saison, il faudra l’évaluer en comparaison des performances de Russell qui est un pilote prometteur en F1.



     1 réaction

    Aifaim, 6 Mar. 2020, 11:04

    Non... Il n'y a pas lieu de comparer les premiers pas de Latifi cette saison au parcours de Russell qui a déjà une saison dans les jambes et les bras. Unique débutant cette année, le contraste est frappant avec 2019 qui comptait, outre le Britannique, Norris et le - presque - nouveau-venu Giovinazzi sans oublier le revenant déjà - presque- reparti, Kubica. Latifi a déjà une "longue" carrière, ce qui ne plaide pas forcément en sa faveur : un très doué aurait brûlé quelques étapes ou, au moins, évité de stagner, fût-ce à haut niveau. A chacun son parcours...


Sur Pilotes

La marque F1 est protégée. Motorsinside.com n'est associé, par aucun moyen, avec les entreprises du Formula One Group et le contenu que nous proposons n'est pas le contenu officiel.
Icon For Arrow-up