Kevin Magnussen : "Plus de pression" à Djeddah

De retour chez Haas en remplacement de Nikita Mazepin, Kevin Magnussen a décroché la cinquième place du Grand Prix de Bahreïn et s’attend à davantage de pression en Arabie Saoudite.
Logo Mi mini
Rédigé par
Un tout nouveau circuit pour Kevin Magnussen.
© Haas / Un tout nouveau circuit pour Kevin Magnussen.
Kevin Magnussen a repris sa place chez Haas après le départ de Nikita Mazepin. Quelques jours avant le Grand Prix de Bahreïn, le Danois a pu se familiariser avec le circuit lors de la seconde salve d’essais hivernaux. Haas avait d’ailleurs eu l’autorisation de rouler plus longtemps les vendredi et samedi afin de rattraper le retard pris le jeudi matin avec les problèmes de transports.

Magnussen a atteint la cinquième place lors du Grand Prix dimanche dernier. Cette semaine, la préparation est moindre pour le pilote étant donné qu’il n’a pas pu tester le tracé de Djeddah sur le simulateur.

« La principale différence est que je ne connais pas ce tracé. », a confié Magnussen. « La façon dont je m’étais préparé à Bahreïn était très directe car nous avions eu les tests juste avant, donc tout était très bien connu. Vous connaissez également la dégradation des pneus grâce aux tests. Alors qu’ici, c’est plus flou donc il y a plus de pression pour ne pas gâcher de relais. Si j’en gâche un avec un ensemble de pneus sur lesquels nous voulons en apprendre davantage pour la course, ça peut nous coûter très cher. Il y a aura plus de pression cette fois. Mais ça va. Nous ferons avec. », a-t-il déclaré.

Un tracé délicat



« Ça n’a pas l’air d’être un tracé facile. », a admis Magnussen. « C’est l’un de ces circuits que vous voulez tester sur un maximum de tours. Heureusement, je peux en quelque sorte utiliser les qualifications pour m’adapter et après y aller à fond pour la course. J’attends de pouvoir essayer. Quant à la voiture, savoir si elle sera aussi bien ici qu’à Bahreïn, seul le temps nous le dira. », a-t-il poursuivi.

Interrogé à propos du Grand Prix 2021, Kevin Magnussen a parlé d’une course « folle ». « Il n’y avait pas que le tracé qui était fou, mais c’était aussi une course folle avec deux drapeaux rouges, il s’est passé beaucoup de choses. Au moins, je suis préparé pour une course tout aussi folle, et je pense que tout le monde essaie d’anticiper. Nous étions dans le même cas une année à Bakou, où la course était complètement dingue alors que la suivante était ennuyeuse, parce que tout le monde faisait attention et anticipait les problèmes. C’est certainement un circuit unique. Très rapide pour un circuit urbain. », a conclu Magnussen.

Après le Grand Prix 2021, les organisateurs ont procédé à quelques améliorations pour augmenter la visibilité des pilotes en piste, améliorations jugées insuffisantes par les pilotes Ferrari.

Dernières actus sur Grand Prix d'Arabie Saoudite

Plus d'actualités

    Dernières actus F1

    Toutes les actualités F1
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    Le site web pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez @motorsinside sur :

    Haut