Charles Leclerc satisfait du doublé de Ferrari : « Ce n'était pas arrivé depuis Bahreïn 2022 »

F1. Charles Leclerc a terminé en deuxième place du Grand Prix d'Australie, juste derrière son coéquipier Carlos Sainz. Il est heureux pour Ferrari, qui a maximisé les points ce dimanche, mais déçu de sa performance.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Charles Leclerc a terminé sur la deuxième marche du podium dimanche.
© Motors Inside / Antoine Lapeyre / Charles Leclerc a terminé sur la deuxième marche du podium dimanche.

Charles Leclerc est monté sur la deuxième place du podium en Australie, signant un doublé pour son écurie. Il n'a pas réussi à prendre l'avantage sur son coéquipier, en pleine forme ce dimanche, mais s'est réjoui de la performance de Ferrari.

Motors Inside sans pub ?

C'est surtout une bonne nouvelle pour l'équipe bien sûr, terminer premier et deuxième, ça n'était pas arrivé depuis Bahreïn 2022

, a déclaré le Monégasque à l'issue de la course. Il a tenu à saluer la performance de son coéquipier, qui s'est opérer de l'appendicite il y a quinze jours à peine. « Carlos a eu un week-end incroyable pour revenir de sa chirurgie, il a fait une course incroyable », a ainsi affirmé Charles Leclerc.

Puis il est revenu sur sa course et a expliqué pourquoi il s'est arrêté aussi tôt sur l'Albert Park, comparé à son coéquipier qui a remporté la course. « Dans le premier relais, nous devions nous protéger de derrière donc nous avons dû nous arrêter plus tôt, dès que nous nous sommes arrêtés au premier arrêt, c'était clair - mais Carlos a mieux fait tout le week-end et mérite la victoire », a salué le Monégasque. Il s'est pourtant rapproché de l'Espagnol en fin de course, qui souffrait sur ses pneumatiques bien usés, mais il était trop tard pour le rattraper, et l'accident de George Russell a coupé court à tout espoir.

Charles Leclerc remonte à quatre points de Max Verstappen

« Je suis content pour l'équipe, après, c'est sûr que de mon côté, je suis un peu déçu », a-t-il admis plus tard au micro de Canal +. « Hier, je n'ai pas fait le job, aujourd'hui j'ai eu du mal avec les pneus après le deuxième arrêt, j'ai eu du graining tout de suite. Au troisième arrêt c'était mieux, mais ça n'a pas suffi. Mais à la fin le plus important c'est que Ferrari soit au top, on fait premier et deuxième, avec le meilleur tour en course, donc on a vraiment maximisé les points et c'était l'objectif en arrivant ce week-end. Après, c'est clair que sur ma propre performance il y a des choses à améliorer, ça je vais l'analyser avec mes ingénieurs dès que je rentre au garage. »

Le Monégasque est également revenu sur la différence de stratégie pneumatique avec son coéquipier. « Carlos avait fait 6 ou 7 tours de plus sur les médiums, nous on a dû réagir à une voiture derrière et donc on a dû s'arrêter plus tôt, j'ai dû faire attention à mes pneus car l'avant droit n'étant pas dans le meilleur des états et je savais que la course allait être longue après ça. J'ai essayé de remonter, mais c'était trop tard », a-t-il expliqué.

À l'issue de l'abandon de Max Verstappen, Charles Leclerc remonte à 4 points à peine du Hollandais dans le championnat des pilotes, il s'en est réjoui : « C'est ce qu'il faut fasse, qu'on termine cette saison en disant qu'on a maximisé chaque point, donc c'est bien qu'on ait fait ça. Les opportunités, il faut savoir les prendre, aujourd'hui on les a prises en tant qu'équipe », a-t-il conclu.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Haut